29/01/2010

Sur les pavés mouillés

 

Pavés reflets 4 MG_5992

 

 

Les pavés mouillés de la ville s’imprégnaient des lueurs des passants… passants pressés, isolés, ombres fugaces !

Et là au milieu de la foule absente, un couple était apparu qui ne voyait rien que son propre reflet dans le regard de l’autre.

Ils n’étaient que de passage un bref instant dans cet endroit soudain coupé de leurs mondes respectifs.

Leurs pas en cadence s’éloignèrent puis leur cadence aussi, puis leurs ombres disparurent comme elles étaient venues, transportées par le silence.

Et les promesses aussi allèrent rejoindre ces ombres dans l’au-delà de leurs illusions. Les promesses, les voix, les visages s’étaient effacés d’un seul trait de gomme pour retourner dans un virtuel morcelé !

10:13 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (13) | Tags : paves, reflets, ombres | Lien permanent