24/03/2011

Elle a marché

kiosque femmes_MG_2181def.jpg

Elle a marché longtemps

Ses pieds nus crasseux

N’ont pas fini de soulever

les poussières de craie.

 

Une mèche noire

Rebelle

S’échappe de son chignon serré.

 

Les yeux ombrés

N’ont cessé de regarder vers le soleil

À la recherche de la caravane

L’abandon est toujours là

Peut-être disparaitra-t-il au sommet de la colline.

 

Elle tient encore

Cette poupée unijambiste et borgne

Qu’elle a trouvée dans une décharge

Sa robe fleurie aussi souillée que la sienne

Sœurs dans la crasse

Et orphelines de cœur

Merci à Gérard qui a renseigné cette vidéo !


19:21 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (12) | Tags : marcher, pieds, abandon, poupée, pauvreté | Lien permanent