01/07/2009

Nils Udo

En écho avec le dernier post d'Helena, je veux vous présenter un artiste qui relève du même mouvement Le Land Art.

Nils Udo, artiste allemand né en 1937, a parcouru le monde et les sites naturels pour y poser ses pinceaux virtuels et composer des oeuvres qui vivent le temps d'une saison, le temps d'une fleur, le temps d'une neige...

Nouvelle exposition udo_flowerwater

 

Nils Udo fait de la nature une peinture vivante et fragile, fugace, quelques instants figée, choisit le fond de sa toile : un tronc d’arbre, une étendue d’herbe, un plan d’eau, y pose son chevalet virtuel, cueille sa palette de couleurs au milieu des fleurs.


udo fleurs neige red 2

 

J’ai éprouvé beaucoup d’émotion devant la beauté de ses compositions éphémères, immortalisées par la photo, une harmonie parfaite avec la nature avec ses composantes orchestrées d’une manière originale
Ses compositions évoquent la finesse des toiles japonaises

Entre ses mains, la poésie humanisée de l’objet de nature prend forme sous l’influence d’un dessein divinisé par l’homme.


udo palmiers CF 28 mai 2009 326 -5


Les dunes ici s’étendent, basses au seuil du paysage.
Les tiges de bambou peignent leur reflet sur les ondes limpides, les palmes couchent leurs éventails sous le souffle du vent.
Et des autruches invisibles déposent délicatement leurs œufs tels des champignons sur des échasses.

Il empoigne l’énergie vitale de la nature, la façonne à sa manière dans ce qu’elle a de plus beau, de plus proche du vrai : ses couleurs aux nuances enviées par les peintres, ses éléments minéraux aux formes subtiles, ses végétaux à la composition raffinée.

Et par la photo, il surprend l’instant de l’éphémère beauté de la nature, lui conférant une forme d’immortalité artistique.


nils udo eau 305 CF 28 mai 2009 red 2

 

Pour Nils Udo, l’œuvre d’art a une vie qui naît, se développe, vieillit et meurt.

Cette fragilité de l’œuvre née dans la nature et de la nature est la symbiose entre la nature comme réservoir de « matière » et l’homme comme sculpteur respectueux de cette matière dans son cadre naturel.

Pas d’agression, de destruction, de pillage. Cette fragilité et son caractère fugace ajoutent encore à la poésie du résultat.

Un souffle de vent, une averse orageuse, le passage subit d’une saison à une autre vont modifier ce délicat équilibre, peut-être le faire disparaître complètement.


udo fleurs mauves


Pour l’immortaliser, il faut fixer cet instant avant la décrépitude qui est le lot de ces paysages remaniés par l’artiste.

Cette recherche de la beauté absolue est la quête de Nils Udo en tant que peintre d’abord et ensuite en tant que sculpteur de nature.
De plus, il réussit à donner à l’explication de ses compositions un singulier sens poétique.

Artiste du pinceau, artiste des éléments de nature (Land art), artiste des mots, quel beau parcours pour un seul homme !

nid udo 2

 

 

 

14:24 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (17) | Tags : land art, nils udo, nature, ephemere | Lien permanent