16/11/2009

Briques en sursis

Le mur à moitié cassé tarde à tomber.

Les fissures se regardent avec méfiance.
Toi, la première. Non, toi.
En chiens de faience !

La petite madone blanche et bleue dans sa niche au bout du mur en perdition, attend un évènement qui la sortira enfin de sa torpeur séculaire.

Rien ou presque ne bouge. En apparence.

En attendant qu’un homme ou une bête ne passe ici le bout de son nez ou de son museau, par curiosité ou par hasard, et reçoive en prime quelques briques fêlées sur le crâne. Ça fera mal, c’est sûr.

Et la petite madone, pour la première fois de son existence de plâtre, éclatera de rire !

09:30 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (11) | Tags : mur, madone, fissures | Lien permanent