29/10/2013

Sur le papier jauni

éciture jauneMG_1291_2.jpg

Sur le papier jauni

Je sens encore ta peau

Son odeur

Quand tu me chuchotais des mots doux

Griffonnés à la hâte

Ton écriture nerveuse

La griffure du papier anémié

Les nervures qui transparaissent au verso

Comme des veines pompées

Il y a bien longtemps …

Le temps les a fait pâlir

Jusqu’à presque une ombre

Et l’odeur ?

Peut-être juste une ébauche

Dans la mémoire

Les sens

Qui nous tiennent debout

Malgré les écueils

Sont parfois si tenaces …

17:49 Écrit par Saravati | Commentaires (11) | Tags : papier, peau, écriture | Lien permanent

29/12/2010

Style

statue emballée im 8270 def.jpg

Il faut privilégier les mots simples

Toujours

C’est ce que me disait mon maître à penser intérieur

Tu peux utiliser tous les plus beaux idiomes du monde

Y choisir les termes les plus habilement structurés

Si ton âme ne les a pas intégrés

S’ils restent des corps étrangers à ta logique d’écriture

Si tu les jettes là

Sur la toile

Comme un pâté de gouache

Aspérité sur lisseur

En croyant faire joli

Tu ne pénétreras pas dans le cœur des choses

Et ne toucheras pas le cœur des gens.

L’ésotérique, le sybillin

Ne donnent pas aux idées confuses

Des éclairs de netteté

 

Et moi dans un sursaut de révolte justificatrice

Je répondais

Mais regarde autour de toi

Tous ces textes fièrement dressés

Qui alignent des pensées mystérieuses

Qui s’accrochent à des concepts compliqués

Qui parcourent les fleuves inépuisables de la philosophie

Qui enjambent de vastes étendues de connaissances

Acquises au prix d’innombrables heures de lecture

Et de tentatives plus ou moins réussies d’analyse

Et de synthèse

Comment peux-tu dénigrer cela ?

 

Laisse aux grands le plaisir de croire qu’ils sont grands

Qu’ils le soient ou ne le soient pas

Et garde de toi une image précise et nette

Si tu parles avec sincérité et pudeur

On t’écoutera

Tu acquerras ton propre style

Et ceux qui t’apprécieront le feront

Avec sincérité

Qu’importe la grandeur et la connaissance

Si elles ne laissent derrière elles que des vestiges d’humanité ? 

20:31 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (22) | Tags : style, écriture | Lien permanent

18/09/2009

Enluminure

riviere arbres 22 aout 2009 067

 

Toi, les paroles glissent sur le filin invisible de ton horizon mouvant, sans effort, un souffle d’inspiration et tu expires les mots aussi brûlants que la lave.

Rien de poussif dans tes sursauts, une harmonie naturelle et vive.

J’ai à peine le temps de te regarder qu’un nouveau bijou vient juste d’être façonné, matières précieuses apparues dans l’orée du jour ciselées à la manière des grands maîtres d’antan.

Je n’ai pas le temps de gérer cette émotion prenante qu’une nouvelle vague de mots déferle déjà dans ta rivière. Ta source est inépuisable comme le vent et le ressac.
Te lire m’apporte repos de l’âme et réconfort des sens.

Oui, écrire, ce don inné fut posé dans l’escarcelle de ton berceau.
Pour toi les mots qui chantent ne seront jamais faux.
Et la page blanche, enluminure que je contemplerai à ne point  m’en lasser.

13:55 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (8) | Tags : inspiration, enluminure, ecriture | Lien permanent

31/07/2009

Pirate d’écriture



Vous êtes dangereux

Vos armes sont les mots
Plus ils sont tendres, plus ils sont redoutables

Plus ils sont cinglants
Plus ils me dérivent

Que faire ?
J’ai laissé mon armure au vestiaire

13:30 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (9) | Tags : pouvoir des mots, ecriture, danger | Lien permanent