07/10/2009

Diversion

Les tâches administratives grevaient mon ciel poétique.

Comment écrire des mots transcendants quand la dure, la blafarde, la banale réalité des choses vous cloue sur le pavé des faits ?

Une fois encore, j’essayais d’échapper à leur stupide pression, à leur insoutenable oppression.

Je guettais sa venue pour excuser ma déviance.

Il  marqua de son sceau le poids de son absence.

09:02 Écrit par Saravati | Commentaires (14) | Tags : banalite, diversion | Lien permanent