22/11/2015

Un air triste de saison

rouge 2 IMG_4257.jpg

Exprimer des états d’âme personnels quand tout s’écroule autour de vous.

Quand le monde s’écartèle en deux parties qui ne peuvent trouver la paix

Parce que leurs histoires sont longues et truffées de conflits, d’intrusion, de violence, d’injustice, de cupidité, de soif de pouvoir.

Les vrais acteurs restent dans l’ombre, hommes de pouvoir ou hommes de tensions

Les véritables enjeux sont voilés

Les véritables discours sont de mots sans expression sincère

 

Et pendant ce temps, des gens qui ne voulaient qu’être bien dans un moment de loisirs

sont déchiquetés, ensanglantés

Pendant que d’autres reçoivent des bombes téléguidées qu’ils n’ont pas méritées

 

Les discours et les bombes n’ont jamais sauvé personne, même si ceux qui les pratiquent font semblant de croire en leur efficacité

 

Voilà pourquoi nos états d’âme sont parfois si superflus ...


 

02:08 Écrit par Saravati | Commentaires (11) | Lien permanent

Commentaires

Ce post est juste et je suis d'accord avec ce que tu exprimes.

Merci - BISES

Écrit par : Neila | 22/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'étais à Paris ce vendredi, "une semaine après". Peu de touristes en tout cas, et de circulation. Moins de monde dans le métro, dans les rues, dans les hôtels et magasins, les restaurants aussi... Une sorte de voile de stupeur et d'irréalité flotte encore...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 22/11/2015

Répondre à ce commentaire

Tout est juste oui, et décrit bien notre impuissance...
La photo d'illustration est hélas bien choisie aussi.

Écrit par : Pastelle | 22/11/2015

Répondre à ce commentaire

Image terrible d'une vérité encore plus terrible, honte à ses assassins. Faucher tant de vie: Qui peut se permettre... aucun Dieu n'accepterait cela. Permettez-moi d'être grossière: ce ne sont pas 100.000 vierges qui accueilleront les kamikazes... Mais 100.000 verges...J'espère.

Écrit par : claire06 | 23/11/2015

Répondre à ce commentaire

chère amie, A cause d'un encart qui s'installe sur mon commentaire quant je cliquais [concernant "la tarte au pomme"[Prouvez que vous n'êtes pas un robot] (du reste je ne vois pas le rapport avec déposer un commentaire?? Je disait donc:
" Que cette tarte devait sentir bon et être bonne puisqu'au final du texte elle à la patience de la faire mijoter" surement pensait-elle au partage VOILA

Écrit par : claire06 | 23/11/2015

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, nos états d'âme sont superflus.
Restent la stupeur, le sentiment d'irréalité... et la peur.

Écrit par : Nicole Giroud | 24/11/2015

Répondre à ce commentaire

Je trouve ton poème très juste et fort beau mais je ne peux rien dire des drames.
Je n'ai que mon ressenti et celui des autres: pour le reste, hélas, il faudrait se remémorer l'histoire, l'Histoire moderne presque contemporaine.

Écrit par : michèle | 25/11/2015

Répondre à ce commentaire

Le monde est en miettes et il va être très difficile pour les générations à venir de recoller les morceaux que nous nous sommes appliqués à découper au fil des temps, par nos comportements, nos habitudes ou nos gestes et pensées. Car nous sommes aussi acteurs parfois! Manifester son horreur, son soutien aux victimes et sa volonté de ne pas accepter cet état de fait, même à travers des états d'âme est important. Nos âmes sont dans tous leurs états et il est bon de le manifester!

Écrit par : Alezandro | 26/11/2015

Répondre à ce commentaire

Je passe te saluer et te souhaiter une bonne journée

Bises !

Écrit par : Neila | 26/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'adorais le rouge baiser... le rouge Amour, c'est vrai que l'être humain est capable de tout souiller. La Femme, l'Enfant la planète, ses pensées...
Cordiales pensées d'une Drôme désuète...

Écrit par : Pat. | 30/11/2015

Répondre à ce commentaire

@ Edmee
Ce voile de stupeur et d’irréalité que la Belgique a revêtu aussi, parce que les terroristes ne connaissent pas les frontières physiques et morales.

@ Claire
Pour recevoir les coups qu’ils méritent et apprendre ce qu’est l’humanité ?
Mais ceux qui gouvernent l’ont oublié depuis longtemps.

Concernant cette tarte qui a égaré les commentaires sous des robots contrariants ; je vous en envoie un quartier doré. Amicalement.

@ Alezandro
Merci pour ce commentaire nuancé.
Toutefois, c’est nous accorder beaucoup d’importance que croire que nous sommes encore des d’acteurs.
Cela fait longtemps que nos politiques ont renoncé à écouter les raisons qui ont motivé leur élection. Il agissent au nom du bien commun qui n’est autre que leur pouvoir de s’immiscer dans les destinées des autres peuples ou de suivre les yeux fermés des politiques économiques qui ne servent qu’à enrichir ceux qui le sont déjà.
Il ne nous reste que la compassion pour affirmer que nous sommes vivants.
@ Pat
Ne soyez pas modeste, je ne vois nulle part en vous de drôme désuète.
Dans d’autres civilisations, le rouge est aussi la couleur de la chance et du bonheur.
Pour ne pas rester sur une impression sanglante ...

Écrit par : saravati | 30/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.