19/08/2015

A Patricia

Je sais à quel point tu aimais  les arbres ...forêt 2 IMG_0321.jpg

Peut-on aimer quelqu’un qu’on n’a jamais rencontré ou qu’on ne connaitra jamais plus ?

Elle m’avait dit : si tu viens à Paris ... je n’ai pas répondu à l’invitation ...les circonstances de la vie rendent pourtant certaines personnes incontournables en dehors des restrictions matérielles.

Partie dans la discrétion comme elle avait vécu

Je l’avais rencontrée sur mon blog qu’elle fréquentait assidûment.

Et c’est ainsi que je l’ai découverte à mon tour, une artiste sensible, variant les techniques avec beaucoup de talent.

Nous nous sommes écrit plusieurs fois et ses mots avaient cette belle faculté d’émouvoir.

D’elle, j’attendais ses commentaires si généreux, sa faculté de voir la beauté, sa faculté de la sublimer par ses dessins.

J’aimais ses œuvres si sensibles et l’aura qu’elle donnait aux choses simples, c’était un plaisir d’aller chez elle car à nos commentaires, elle ajoutait une dimension empathique et sincère.

Toujours attentive à l’autre, elle percevait l’essence des choses et des gens.

Parce que je m’étonnais de ses silences, elle m’a parlé de sa maladie.

La nouvelle de sa disparition m’a rendue très triste, perdre une amie l’est toujours, mais perdre une amie aussi exceptionnelle l’est encore davantage.

Je suis allée comme une âme en peine retrouver ses traces qui étaient devenues rares, parce qu’elle avait perdu la vitalité qui caractérisait son art...

Belle Patricia, comme tu vas nous manquer ...

http://patriciabenoliel.canalblog.com/

13:27 Écrit par Saravati | Commentaires (8) | Lien permanent

Commentaires

Merci pour ce bel hommage à ma cousine qui me manque...

Écrit par : patrick | 20/08/2015

Répondre à ce commentaire

Je retrouve Patricia à travers vos mots si justes. Oui, elle va nous manquer.

Écrit par : gballand | 20/08/2015

Répondre à ce commentaire

Je savais bien que vous trouveriez des jolis mots pour exprimer la peine que nous ressentons toutes et tous.
Patricia avait beaucoup de talents.Ses tableaux et dessins sont ses plus beaux et éternels messages

Écrit par : claire06 | 22/08/2015

Répondre à ce commentaire

Ces mots sont bien peu de choses à côté de tout ce que Patricia nous a apportés.
J'ai lu les vôtres aussi, vous avez eu la chance de la rencontrer dans la réalité, je suis sûre qu'elle était à l'image de ce qui transperçait sur son blog et dans ses commentaires.

Écrit par : saravati | 25/08/2015

Bizarre comme des disparitions d'amis "virtuels", connus par le non-hasard des blogs ou forums communs, et vers lesquels un je ne sais quoi nous aspire. J'en ai perdus aussi, dont un qui me plaisait tant, rencontré fugacement une seule petite fois, et qui a semé dans mon coeur. Je pense souvent à lui, garde son livre avec dévotion... et sais que ce fut un cadeau de le rencontrer...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 27/08/2015

Répondre à ce commentaire

Je comprends tout à fait, ce genre d'expérience qui à un moment s'inscrit dans le réel. Je sais que l'empathie entre les gens existe en dehors du matériel, on ne sait ce qui la déclenche et ce qui l'alimente. "Parce que c'était toi" et les autres considérations n'ont pas d'importance. Oui, j'ai connu ici de belles connivences et je les garde précieusement pour tout l'enrichissement qu'elles m'ont apportées et réciproquement, je l'espère.

Écrit par : saravati | 27/08/2015

Merci, Saravati et les autres, pour ces jolis mots, vrais et bouleversants. J'ai eu le bonheur de partager la vie de Patricia 32 ans. Elle était tout ça et bien plus encore. Ses échanges avec quelques-uns d'entre vous étaient son jardin secret d'artiste dans lequel je n'ai jamais voulu rentrer, au risque de lui paraître indifférent. Mais c'était devenu pour elle très important d'exister à vos yeux et de partager avec vous des informations, des émotions et des réflexions.
J'ai mis sur son blog deux photos d'elle et le peu que j'ai pu dire à son enterrement.

Écrit par : Pierre Levy | 06/09/2015

Répondre à ce commentaire

La vie si belle, est dure ...

Amitiés aux amies par delà tout ...

Écrit par : Veronica | 07/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.