27/03/2015

Scène d'Etretat

couple plage IMG_5844.jpg

Une photo n’est jamais qu’un aperçu du réel.

Quand par après on la décortique, des tas de détails apparaissent qui sont à eux-mêmes chacun une histoire ...

 

chien plage IMG_5844 det.jpg

 

Parfois les détails parlent plus que l’ambiance apparente ...

IMG_5844- détail.jpg

pieds IMG_5844-det.jpg

 

10:58 Écrit par Saravati | Commentaires (6) | Lien permanent

Commentaires

Une photo, c'est comme une peinture.C'est une abstraction. Il faut savoir la regarder de près, comme de loin, et l'on voit alors, toutes autres choses.
Michel

Écrit par : lanonyme | 27/03/2015

Répondre à ce commentaire

Un aperçu du réel: c'est tout à fait ça. Tu aurais d'ailleurs pu décomposer l'image en un beaucoup plus grand nombre de scènes: deux autres me frappent à l'instant: les 2 "couples" de personnes en chaises roulantes. Les vies se croisent sur une photo mais peu d'entre elles s'interpénètrent.

Écrit par : michèle | 29/03/2015

Répondre à ce commentaire

Tu as raison Michèle et ton oeil avisé a capté d'autres détails qui ont leur histoire. Ici le seul point commun de tous les "acteurs" est la proximité de la mer.

Écrit par : saravati | 31/03/2015

C'est vrai et je suis certaine que tu es restée longtemps à contempler ces petites scènes de vie...
De quoi écrire un roman sur chacun de ces anonymes qui nous ressemblent.
J'aime bien cette réflexion...

Écrit par : almanito | 01/04/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un roman sur tous ces anonymes qui nous ressemblent, c'est très exactement ça, Almanito.
La patience de Saravati, son oeil, sa tendresse pour les autres, et de tous ces infimes détails saisis par l'objectif créer une histoire. Lier des fils sur le canevas...

Écrit par : Nicole Giroud | 01/04/2015

Répondre à ce commentaire

@ Almanito
Je t'imagine très bien créer des liens entre ces petites scènes dénuées d'un sens commun ...et créer des histoires passionnantes !

@ Nicole
Merci pour ce beau commentaire, c'est beau d'imaginer qu'on puisse m'imaginer un peu comme vous le décrivez. Merci pour ces fils qui nous unissent malgré les distances, bercés par le même amour des mots !

Écrit par : saravati | 03/04/2015

Les commentaires sont fermés.