31/03/2014

Dix graines ...

granules_MG_1295.jpg

Dix graines pour apaiser

Diluer la souffrance entretenue

Par les pensées moroses

L’amertume

La nostalgie

Dix gouttes curatives

Pour chasser les contrariétés

Dix gouttes pour oublier

Même si l’oubli n’est souvent qu’une césure provisoire de mémoire

 

Le film cassé finit par recoller les morceaux épars

Au gré d’une volonté soutenue mais pas toujours sincère

 

Ces dix gouttes fondues dans un liquide bienfaisant

Finiront par disparaître sous la langue

Qui maintient le contact

S’infiltreront dans le larynx

Et suivront la trajectoire obligée

 

Tu pourras toujours croire

À l’effet immédiat

Le placebo de rêve

Ta respiration se calmera

Et l’oubli se fera plus léger

Le temps que le corps digère les illusions...

Le meilleur placebo n’est-il pas le mental neutralisé

L’ataraxie programmée

 

L’éveil bouddhique,

Illumination

raviver sans effort

Les pans sombres

Du complexe cervical

Peut-être simplement

Laisser parler

La créativité sereine...

 

13:48 Écrit par Saravati | Commentaires (10) | Tags : granulés, placebo, ataraxie | Lien permanent

27/03/2014

Bouderie de pierre ?

bouderie de pierre-2  IMG_2187.jpg

11:20 Écrit par Saravati dans Une photo, tout simplement ... | Commentaires (11) | Tags : statue | Lien permanent

17/03/2014

Entr'actes

Demi-face rieuse IMG_9375.jpg

Surprise entre deux scènes

La comédienne

Dans l’embrasure

Sourit

À ceux qui ne la voient qu’à moitié.

Qui a dit que la face cachée

Était toujours la plus belle ?

08:57 Écrit par Saravati | Commentaires (10) | Lien permanent

13/03/2014

Une compagnie programmée

IMG_5402-double.jpg

Planter le décor

S’enfoncer dans la forêt profonde là où les troncs serrés cachent la visibilité

Prendre un animal de compagnie, celui qui parfois rue dans les brancards

Pas l’autre à la robe pâle dont la douceur égale l’obéissance

Prendre celui qui a du tempérament parce qu’il nous ressemble

Et parce qu’on aime être aimé par quelqu’un de déterminé

Tirer sur la longe tant de fois pour l’empêcher de s’arrêter

Et de brouter sans vergogne alors qu’il vient juste de manger tout son soûl

S’arrêter dans une clairière pas vraiment claire

Lui parler à l’oreille

Entendre son long souffle frémir

Écouter sa voix silencieuse

Ses braiements inaudibles

Le temps d’une trêve

Sérénité partagée

Tendresse

Laisser couler le temps

Comme une goutte d’eau sur la feuille assoiffée …

11:59 Écrit par Saravati | Commentaires (8) | Lien permanent

11/03/2014

Tendresse

dialogue IMG_5386-2.jpg

06/03/2014

Satellite

_MG_4937-reflet 2.jpg

Je pourrais dire

On se connaît

Mais je ne le dirai pas

Cela suppose une intimité

Que nous n’avons pas.

Toi tu ne me connais pas

Je n’erre pas dans les couloirs de la célébrité

Je n’ai pas mon nom sur les affiches

Je ne signe pas d’autographes

Je n’amuse pas la galerie

 

Dans la foule qui t’adule

Je suis si près que je pourrais presque te toucher

Fantasmer sur mon approche de toi.

Des murailles pourtant m’encerclent.

Hors de ton monde

Ton rayonnement ne m’atteint pas

Les satellites suivent leur trajectoire

Loin de l’objet de leur désir

 

Que n’ai-je connu l’idolâtrie

De l’adolescence

Pour m’en sauvegarder à jamais ?

Trop tard pour dévier le cours du temps.

Tu as crié:

On a toujours le choix

Tu ne sais pas de quoi tu parles

Hormis pour toi

 

Je vais rentrer chez moi

Seule

Avec ce poids qui grince

Je vais prendre ces bonbons blancs

Qui me feront voir

Des ombres pastel

Et qui le matin estomperont la pseudo légèreté du corps.

 

Et tout le jour

Qui suit

Traîner

Ce plomb gluant...


13:08 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (10) | Lien permanent