19/12/2013

Des larmes pour les arbres

arbre larmes IMG_1817.jpg



Dans un des centres piétonniers de la ville où je ne rencontre quasiment personne, je guettais, sans doute, un rendez-vous improvisé avec quelque chose qui sortirait de l’ordinaire, une fenêtre mystérieuse, un drap qui cachait des murs en réparation ou quelque personnage au comportement insolite, je remarquai une silhouette accolée à un arbre et qui semblait être particulièrement appliquée. Je m’approchai et l’interrogeai, elle me répondit qu’elle dessinait des larmes pour les arbres car ils avaient le tronc couvert de pansements, c’est qu’ils devaient souffrir, alors elle avait décidé de leur laisser exprimer leur souffrance, après leur avoir dessiné des yeux elle leur enjoignait des larmes transparentes qui sous la lumière du soleil devaient être encore plus brillantes.

Comme je ne semblais pas la trouver bizarre (l’était-elle ou craignait-elle de l’être) et je m’intéressais à sa nouvelle vocation de consolatrice d’arbres, elle me fit son plus beau sourire…

Je racontai cela à ma prof de l’académie, elle me dit qu’il s’agissait sans doute d’une performance dans le cadre du mois l’art dans la ville. Performance peut-être mais bien solitaire selon moi, ce qui n’est pas à priori le propre de la performance.

Je pensai à un autre moment d’empathie, à ma fille alors âgée de quatre ans qui se promenait le long de la Lesse. Régulièrement elle s’arrêtait pour vaquer à une besogne mystérieuse, nous laissant prendre de l’avance. Je me retournai, la voyais s’accroupir et manipuler des cailloux. Bête comme le sont souvent les adultes en manque de compréhension de leurs enfants, je lui demandai : que fais-tu ?  

"Je retourne les cailloux pour pas qu’ils meurent …"

Il est des êtres qui ressentent la souffrance de la nature sans que celle-ci se soit manifestée …


 

11:11 Écrit par Saravati | Commentaires (12) | Tags : arbre, larmes, empathie, cailloux | Lien permanent

Commentaires

Comme un prolongement l'une de l'autre, c'est beau, sourire ...
Quand je trie les cailloux, toi tu les retournes ...
Et cette petite fille ...
Et cet arbre ...

Écrit par : Veronica | 19/12/2013

Répondre à ce commentaire

et quelle photo !

Quand tu n'as plus froid ose-yeux
Quand tu n'as pas peur de toucher du doigt
La pierre

C'est l'empathie ...

Écrit par : Veronica | 19/12/2013

Répondre à ce commentaire

Anecdote: Dans les année 75/80 je tenais un bar sur l'Avenue.Un menuisier à la retraite venait très régulièrement vers 17h, tout seul dans un coin du comptoir il buvait, silencieux et triste. Un jour alors qu'il me fallait aller chercher du pain je marchais derrière lui quant je le vis s’arrêter devant un platane de l'avenue, l'entourer de ses bras et l'embrasser si tendrement que j'en fût bouleversée. Peut-être sa façon de le remercier pour lui avoir fourni des années de travail. Comme vous j'aime très beaucoup les arbres... Un petit lien un peu coquin mais tellement sincère:Bisous
http://claire-le-pan-de-mur.over-blog.com/pages/VIZZAVONE-2156023.html

Écrit par : claire | 19/12/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai entendu un jour un garde forestier qui expliquait que les arbres hurlaient de douleur quand on les coupait...j'en ai encore le frisson...alors des larmes, oui, certainement!
Belle photo, et superbe vidéo aussi. je ne connaissais pas la chanteuse, et le graphisme est si délicat.
Merci pour tout!

Écrit par : Colo | 22/12/2013

Répondre à ce commentaire

Ah ! "retourner les cailloux..." ! c'est vraiment très beau. Un petit cadeau pour Noël : http://www.youtube.com/watch?v=Bz9JmpULP3o en remerciement de ton comm chez moi :) bonnes fêtes et tout et tout !

Écrit par : Patrick C | 24/12/2013

Répondre à ce commentaire

Je reviens pour dire que lors d'un incendie d"arbres sur une colline que je voyais progresser de chez moi...Je suis restée toute la nuit près de ma fenêtre le coeur serré.J'ai vu un doc que les arbres étaient de matière vivante ... en Afrique ils s'élèvent un max pour se défendre des girafles??
... J'ai vu aussi que vous aviez laissé un magnifique commentaire sur mon blog... Les larmes zozieux si si Merci

Écrit par : claire | 24/12/2013

Répondre à ce commentaire

Comprendre le langage de la nature est une chose rare et belle !!! Pas à la portée de tout le monde.

Écrit par : pat | 27/12/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai adoré la vidéo et la voix de la chanteuse !!
Merci pour la découverte :-)

Écrit par : pat | 27/12/2013

Répondre à ce commentaire

@ Veronica
T-rions les cailles houx ensemble !

@ Claire
Merci pour cette belle anecdote qui pour le menuisier n'en était pas une mais constituait son histoire. Oui, il faut aimer les arbres qui cadencent nos vies et la rendent plus "respirable".

@ Colo
Les arbres sont des êtres vivants et doivent ressentir la souffrance comme tout ce qui vit.
Merci, Colo, passe de belles fêtes dans un environnement que je te souhaite ensoleillé.

@ Patrick
Les cailloux aussi vivent et ont besoin de respirer, la petite l'avait compris avant moi :-).
Merci pour le lien, je ne connaissais pas.
et re-bonnes fêtes !

@ Pat
Prendre le temps de regarder autour de soi élargit nos horizons. Toi qui dessines et peins, tu le sais si bien car que serait un monde sans regard ?

Écrit par : Saravati | 27/12/2013

Répondre à ce commentaire

Très belle réflexion. Les êtres fragiles et innocents ressentent ces sympathies que nous autres "adultes raisonnables" avons oubliées.

Écrit par : Carole | 28/12/2013

Répondre à ce commentaire

Les arbres écoutent et certains les écoutent aussi, bel échange.

Écrit par : Tania | 08/01/2014

Répondre à ce commentaire

@ Carole
Ce serait dommage d'être simplement innocent pour ressentir de vraies émotions...

@ Tania
J'aime cette complicité d'avec les arbres qui nous renvoie à nos racines.

Écrit par : saravati | 09/01/2014

Les commentaires sont fermés.