29/10/2013

Sur le papier jauni

éciture jauneMG_1291_2.jpg

Sur le papier jauni

Je sens encore ta peau

Son odeur

Quand tu me chuchotais des mots doux

Griffonnés à la hâte

Ton écriture nerveuse

La griffure du papier anémié

Les nervures qui transparaissent au verso

Comme des veines pompées

Il y a bien longtemps …

Le temps les a fait pâlir

Jusqu’à presque une ombre

Et l’odeur ?

Peut-être juste une ébauche

Dans la mémoire

Les sens

Qui nous tiennent debout

Malgré les écueils

Sont parfois si tenaces …

17:49 Écrit par Saravati | Commentaires (11) | Tags : papier, peau, écriture | Lien permanent

Commentaires

Une histoire d'amour c'est le plein des sens...
De bien jolis mots pour l'évoquer...

Écrit par : Patrick C | 30/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les mots retiennent la couleur des choses, empêchent la pâleur qui efface. Ces mots écrits sur papier, qui aurait cru qu'ils deviendraient si rares, si précieux.

Écrit par : Tania | 30/10/2013

Répondre à ce commentaire

La musique des mots tendres qui reste blottie quelque part entre le cœur et la pensée...

Écrit par : pat | 30/10/2013

Répondre à ce commentaire

Quelle belle façon d'évoquer ces anciennes lettres d'amour, jadis embrassées sans doute, cent fois relues...encore vaguement lisibles!

Écrit par : Colo | 30/10/2013

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas la première fois qu'on vous découvre nostalgique des amours passées. Comment les oublier, en effet ?

Écrit par : Feuilly | 31/10/2013

Répondre à ce commentaire

Magnifique, fabuleuse nostalgie !

Vous rappelez à la vie un passé émouvant que chacun peut garder au fond de son cœur.

C'est beau!

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 01/11/2013

Répondre à ce commentaire

Les 4 derniers vers, rien que pour eux...

Écrit par : caro | 04/11/2013

Répondre à ce commentaire

Le rapport des odeurs aux souvenirs et des mots pour les exprimer, tout ce que contient une correspondance avec l'aimé, c'est si joliment exprimé ici. Merci Saravati.

Écrit par : Blue | 04/11/2013

Répondre à ce commentaire

^^:)

Écrit par : D.A. | 04/11/2013

Répondre à ce commentaire

Ces mots, ces odeurs, ces souvenirs qui font le tissu et l'épaisseur de nos vies...

Écrit par : Danièle | 05/11/2013

Répondre à ce commentaire

@ Patrick
Les sens dessus-dessous parfois se cachent derrière les mots !

@ Tania
Ah comme j'aimerais peindre la couleur des mots sans qu'ils se ternissent ...

@ Pat
Entre le coeur et la pensée, il y a un interstice si ténu qu'il faut être attentif pour en détecter la douceur ...

@ Colo
Merci. Les lettres d'amours passées sont comme une extension de la mémoire, un peu tristes mais tellement émouvantes.

@ Feuilly
Sans nostalgie, les souvenirs perdureraient-ils ?

@ Marc
Ne garder du passé que ce qui est mémorable, oui !
Amicalement.

@ Blue
Contente de te revoir, merci, tes mots qui touchent eux aussi ... !

@ Caro
C'est toujours ça :-)

@ D.A.
Pas sûre de comprendre mais dans le doute, je garde un bon souvenir :-)

@ Danièle
J'aime beaucoup cette expression : faire le tissu et l'épaisseur de nos vies. Au seuil de l'hiver, cela réchauffe :-)

Écrit par : saravati | 06/11/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.