18/01/2013

Aux sources vives

garçonnet plage IMG_3895-3.jpg

Avec mon détecteur d’humeurs, j’ai l’air d’un sourcier.

J’ai déposé un brevet pour cet instrument à l’allure rudimentaire.

Ce détecteur d’humeurs en forme de branches à cinq étoiles me donne vaguement des allures de sourcier.

Il me parle aussi de la versatilité des hommes que je croise sur les sentes tortueuses.

Je dois jouer des muscles de mes bras pour maintenir l’équilibre de mes pas.

Oui, ce sont bien les hommes qui déstabilisent le plus mon détecteur

Leurs tsunamis mentaux sont légion et imprévisibles.

Il faudra que je me protège de leurs grands coups d’éclats.

Peut-être inventer un bouclier anti-couperets...


Ne cherchez pas un lien ...avec ce lien musical. J'aime, seulement !

13:25 Écrit par Saravati | Commentaires (18) | Tags : humeurs, source, bouclier | Lien permanent

Commentaires

Bonjour Saravati. J'aime beaucoup "Leurs tsunamis mentaux sont légion et imprévisibles", j'aime aussi cette notion de versabilité...ainsi sont les hommes par toujours fiables, pas toujours sincères, parfois violents, agressifs, certains aiment faire de grands moulinets avec les bras et dérouler leur dévidoir à paroles mais bon ! ton détecteur d'humeurs sait-il aussi décoder les humeurs positives ? signé : ton indécrottable optimiste Malou (sourire).

Écrit par : Malou | 18/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les humeurs fluctuent selon le temps et les circonstances de la vie. Nul n'est à l'abri d'une saute d'humeur, d'un mal-être. La vie est ainsi faite. Des hauts et des bas, du bleu et du gris.
En ce moment, c'est le blanc qui domine et j'attends impatiemment le soleil.
Passe un bon weekend.

Écrit par : Philippe D | 19/01/2013

Répondre à ce commentaire

Chère Saravati, je prends une option d'achat pour tous vos outils de détection et de parade (rudimentaires ou non) !

Écrit par : Claire | 19/01/2013

Répondre à ce commentaire

- "Les humeurs se ramassent à la pelle
Tu vois, je n'ai pas oublié
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Les souvenirs et les regrets aussi..."

Écrit par : JEA | 20/01/2013

Répondre à ce commentaire

Pourtant certaines disent homme sweet homme.
Sans doute s'agit-il d'une pièce de vêtement.
Quoi qu'il en soit, bientôt le printemps.
:°>

Écrit par : jaleph | 20/01/2013

Répondre à ce commentaire

En effet, tu vas avoir du travail, mais cela en vaut la peine. je te soutiens moralement.
Amicalement.

Roger

Écrit par : roger DAUTAIS | 20/01/2013

Répondre à ce commentaire

Adorable ce petit qui jour au sable.

Comme toi, j'aime Asa, merci de tes bons choix musicaux chère d'âme de l'ombre ...

Je t'ensourcerai

Écrit par : Veronica | 20/01/2013

Répondre à ce commentaire

@ Malou
Oh, t'en rajoutes un peu, non ? :-)
Les humeurs positifives sont un concept en cours d'expérimentation, je t'en reparlerai dès que ce sera au point :-)

@ Philippe
Nul n'est à l'abri des sottes humeurs, en effet, hommes, femmes et bêtes, ce n'est pas moi qui te contradirai. La neige est de bonne humeur, elle tient à tenir ! Bonne semaine !

@ JEA
La pelle est présente mais les feuilles ont été remplacées par du sable moins volatil !

@ Jaleph
Sweat homme ou sweet home.
Bientôt le printemps, mais l'hiver vient juste de commencer et ce n'est pas parce qu'en Bretagne, elle fond aussi vite qu'elle ne tombe !
Alors garde ton sweat, sweet homme :-)

@ Roger
Un futur land-arter ? Il manie déjà la pelle avec élégance mais ça ne vaut pas tes magnifiques spirales !

@ Veronica
Seul sur la plage en sablée, il construit un monde à sa façon !
Merci pour ton inspiration ressour-sente !

Écrit par : saravati | 21/01/2013

De qui parles tu ? De toi ou tu petit chaperon rouge ? :-) Peut être des deux. Les enfants sont des éponges pour capter les sentiments alentours. Ils apprennent, nous avons appris à nous protéger du négatif et "faire feu de tout bois" positif :-)
Et vive les sourciers !

Écrit par : fifi | 21/01/2013

Répondre à ce commentaire

La musique est un bouclier efficace.
Superbe voix, j'aime aussi.

Écrit par : colo | 21/01/2013

Répondre à ce commentaire

Ben non, j'en rajoute pas ! les mots m'échappent des doigts et parfois s'envolent un peu mais bon, tout ce que je décris c'est souvent ce qui m'indispose...car être positive c'est également voir et dire le négatif car sans lui, verrait-on le positif ? (je ris, j'aimerais voir ta réaction ?) Bises taquines.

Écrit par : Malou | 22/01/2013

Répondre à ce commentaire

@ Fifi
Oh Fifi, tu sais bien que je me cache derrière des personnages fictifs. Les enfants-éponges, j'aime cette expression mais ne pas trop les tordre surtout :-)

@ Colo
Sans musique le règne du silence, oui.
La musique transporte là où on pensait de pas être capable d'aller...

@ Malou
Oh les mots qui s'échappent parfois tombent dans de jolis filets et font des petits :-)
Oui, positif et négatif sont les mamelles de l'art de vivre en société (je dis n'importe quoi, c'est pas moi, les mots fous s'affolent aussi) Belle journée à toi, ici le soleil a pointé le bout de son nez sur mon jardin enneigé qui cache ainsi ses nombreux défauts et c'est vraiment beeeeau ! J'aime te voir rire ! On ne rit jamais assez !

Écrit par : saravati | 22/01/2013

Il faut être un homme pour tenir le bâton de sourcier ... et prendre garde aux hommes capables de le détourner ... ainsi sont les hommes, et pourtant je garde confiance en l'humanité !
Amitié .

Écrit par : marie-claude | 23/01/2013

Répondre à ce commentaire

On nous a assommé avec les incapacités des femmes impures quand venaient les menstruations. Auraient-elles alors détourné le cours des sources ?
Oui, garder confiance dans l'humanité, mais une confiance mesurée :-)

Écrit par : saravati | 24/01/2013

Tes métaphores,jaillies d'un constat méfiant du monde qui nous entoure, sont belles et justes

Écrit par : Edouard | 26/01/2013

Répondre à ce commentaire

Contente de te revoir en ces lieux, merci

Écrit par : saravati | 27/01/2013

Jolis mots dans "aux sources vives".
Beaucoup de sensibilité , je murmure en disant ça et je pars sur la pointe des pieds pour te laisser à ton invention!!

Écrit par : levy benoliel | 05/03/2013

Répondre à ce commentaire

Cette "invention" a encore besoin de pas mal d'améliorations :-) Merci !

Écrit par : saravati | 07/03/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.