07/11/2012

Avant-arrière-plan

oiseau ciel immeubles IMG_3325 d.jpg

 

Il y a toujours un oiseau pour rendre au ciel son rôle d’arrière-plan.

oiseau,arrière-plan


Il y a eu des vols d'oiseaux, des courants d'air, des migraines qui ont décidé du sort du monde (Ernest Renan)

12:41 Écrit par Saravati | Commentaires (8) | Tags : oiseau, arrière-plan | Lien permanent

Commentaires

... Et un oiseau pour dire qu'un ciel tout bleu, parfois (notamment pour le photographe) peut-etre assez ennuyeux... Belle capture et jolie idée ;)

Écrit par : :) | 07/11/2012

Répondre à ce commentaire

Bravo ! Rien n'est plus difficile que de prendre un oiseau en plein vol.

Écrit par : Danièle | 07/11/2012

Répondre à ce commentaire

Sans oiseaux, sans le moindre nuage le ciel bleu est parfois désespérément vide ou signe de prochaine sécheresse.

C'est une sorte de page blanche où l'on attend que les oiseaux, les nuages y apportent art,liberté et fantaisie.

Merci d'y avoir invité l'oiseau-poète.

La citation de Renan est pertinente et nous ramène les pieds sur terre, c'est une forme de Relativité

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 07/11/2012

Répondre à ce commentaire

L'oiseau est poésie, par essenCiel !

L'oiseau change tout !

Fais comme l'oiseau ...

Tendresse

Écrit par : Veronica | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

L'arrière, mieux que plan, est plein ...

Écrit par : Veronica | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Ces photos choisies,
la première c'est la ville,
la seconde on ne sait pas;
la troisième est l'ultime
d'une cordilière,
celle des toits.

Écrit par : jaleph | 10/11/2012

Répondre à ce commentaire

@ :) Les longs espaces uniformes sont parfois ennuyeux, c’est vrai. Merci de ta visite sous ton nouveau visage !

@ Danièle
Une part de chance aussi et le regard vagabond ... Merci !

@ Marc
Les pieds sur terre et les yeux dans le ciel, voilà une belle façon de retrouver l’unité !
Amicalement.

@ Veronica
Temps dresse, arrière plan plein d’hâve vent !

@ jaleph
La cordillère des toits, le paradis des voleurs et voyeurs ?

Écrit par : saravati | 12/11/2012

Répondre à ce commentaire

En arrière plan, plan rapproché...Un oiseau plane

Écrit par : C comme Corinne | 18/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.