25/06/2012

A flots d'eau

 branches sur lac N image2604d).jpg

L'eau coule à flots

Dans tes veines

bouillonne

puis s’amoncelle

à l’ombre des sorbiers

 

Le sang dévale les pentes

éclabousse les champs

change les lys en coquelicots

 

Toi

limpide égérie

cœur de mon chœur

cri de la voix

Trace

qui me ramène à la terre

Source de mes rêves

 

Mes mots-voiles sont si légers

qu’ils n’arrivent pas à te couvrir

ils se déclinent en ombres transparentes

épousent ta silhouette

 

Ton rire de cristal

résonne

et se consume

dans la lueur brouillée

de l’aurore enfouie.


 

11:37 Écrit par Saravati | Commentaires (11) | Lien permanent

Commentaires

Joli poème, Saravati :)

Besos ♥

Écrit par : Jack le Pirate | 25/06/2012

Répondre à ce commentaire

La poésie en cascage déployée est toujours un plaisir à lire...
Beau début d'été soleil au dehord certes mais aussi sans le coeur...

Écrit par : michèle | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

Une fraîche et joyeuse cascade de mots clairs qui se fondent en un jaillissant poème.

C'est très agréaqble et apaisant à lire.

Merci

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

l'eau verte qui pave les rivières

Écrit par : Gilbert Pinna | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

Belle ode aux sources, cascades et rivières !

Écrit par : Danièle | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Très beau texte.
Tu nous entraines dans le flot du vivant et de l'émotion.

Écrit par : C comme Corinne | 02/07/2012

Répondre à ce commentaire

@ Jack
Merci, ces histoires d’O …

@ Michèle
Le cœur n’est jamais loin,tapi derrière les plis du soleil boudeur !
Et la chaleur venant, une cascade est toujours agréable pour se rafraîchir les idées :-)

@ Marc
Mieux vaut une fraîche et joyeuse cascade qu’une douche écossaise...
Merci à vous

@ Gilbert
Et l’on entend les coups de ciseau reverdis …

@ Danièle
L’eau, il est vrai, reste une merveilleuse source d’inspiration, merci !

@ Corinne
Laissons-nous emporter, tes mots sonnent clair, merci à toi !

Écrit par : saravati | 04/07/2012

Répondre à ce commentaire

Quel beau choral, Sarav !

Pensées à fleur d'ondes !

Écrit par : Veronica | 22/07/2012

Répondre à ce commentaire

@ Veronica
Tes fleurs d'ondes sont une caresse au fil léger de l'eau douce :-)

@ Eric
Ce commentaire veut bien une envolée verte et bleue, merci !

Écrit par : saravati | 20/08/2012

Poème un peu rivière qui dans sa course vers la mer des mots accroche de vertes images.

Écrit par : eric | 08/08/2012

Répondre à ce commentaire

Et Ólöf Arnalds: mag(nif)ique!

Écrit par : eric | 08/08/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.