06/06/2012

perdu...

bouée quai MG_3132-d.jpg

J’ai perdu des textes

J’ai perdu des photos

J’ai perdu des idées

J’ai perdu des amis

 

J’ai retrouvé des traces

De sentiments épars

Estompées entre les pierres de la vie

J’ai retrouvé des mots

Qui avaient gardé leur séduction naturelle

 

Les mots glissaient comme l’eau des torrents

Je ne pouvais pas ne pas les entendre

Ils avaient un peu perdu de leur fraîcheur vivifiante

Ils ne m’étaient pas adressés

Ou alors par ricochet

Numéro parmi les autres

 

Je me suis dit

Que peut-être

Extra terrestre

J’étais devenue

 

Que les émotions

Perdent ainsi de leur acuité

De leur fulgurance

 

Ni joie ni peine

Ni nostalgie

Ni regret

 

Certitude d’une erreur de programmation

Dont on ignore la cause profonde

 

Le hasard sans doute …

Quelques ondes égarées

Qui trouvent un écho

Sur un mur d’acier et résonnent …

Au loin

Très loin …

 

11:22 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (16) | Lien permanent

Commentaires

Perdu de vous ...

Mais l'aime haut ça s'écrit ( sacrée cri aussi ) et se retrouve ( se retourne aussi ) dans l'écho et la trombe ( et la tombe aussi )

pensées particules-hier

Écrit par : Servanne-V | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, de très loin des échos arrivent parfois, inattendus, alors qu'on croyait toutes ces choses perdues.

Écrit par : Danièle | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Photo et chanson illustrent très bien les mots,de la belle ouvrage assurément !sur le fond,il faut parfois le toucher pour se retrouver vraiment

Écrit par : francis | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Découverte d'un blog...d'un texte où les mots sont déployés en magnifiques phrases...
L'une en particulier " J'ai retrouvé les mots qui avaient gardé leur séduction naturelle "...mais toutes à savourer...

Et puis cette superbe chanson de Dominique A " Le sens "
Finalement tout à un sens !...

Merci pour le partage...

Écrit par : michèle | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

et les chiens (é)perdus sans collier
les perdus en mer, en désert
les perdus de vue si pas de vie

Écrit par : JEA | 07/06/2012

Répondre à ce commentaire

Perdi as palavras
Perdi a gasolina
Da força que lavra
A terra e a sina…
Pardi as palavras
Fuga sem rumo
Torrente que lava
O vento e o fumo…

Jeudi, 7 juin 2012

Écrit par : J.Earthwood | 07/06/2012

Répondre à ce commentaire

Des souvenirs se perdent et parfois ils nous reviennet mystérieusement par le miracle d'une connection rétablie par le hasard.

Le poème est très beau,profond mais aussi très réel et universel.

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

Indes perdues ...

Vous reverrais-je ...

Écrit par : Servanne-V | 10/06/2012

Répondre à ce commentaire

Du moment qu'il reste les mots...

Écrit par : Sagine | 11/06/2012

Répondre à ce commentaire

bouée
trouée

Écrit par : Gilbert Pinna | 12/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Servanne
Tu sais bien que je ne sais quoi répandre à tes particulières pansées...Merci

@ Danièle
La finalité des échos est de ne jamais se faire complètement oublier !

@ Francis
Toucher le fond pour mieux remonter à la surface : quand apparaitras-tu au fil de l'eau ? Merci.

@ Michèle
Bienvenue dans mon espace qui n'arrive pas à décider d'une hiérarchie entre mots, images et musique et merci pour ces mots enthousiastes.

@ JEA
Tous ces perdus retrouveront-ils leur vue ?

@ J. Earthwood
Les mots ne se perdent jamais quand quelqu'un les entend et leur répond ...Merci pour les tiens que je finirai peut-être par comprendre sans dictionnaire :-)

@ Marc
C'est notre réceptivité qui prolonge les souvenirs ,les ravive, les réécrit...merci !

@ Servanne
Ouvre les yeux sur l'un éperdu ...et l'autre retrouvé !

@ Sagine
Les mots seraient-ils éternels pour qui veut bien y croire ?

@ Gilbert
Déboussolée ...

Écrit par : saravati | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bel artiste et cette chanson particulièrement.

Le sens nous laissent parfois interdits. sens interdits souvent.
Des demi-tours sur des chemins étroits. Risquer sa vie et puis trouver l'issue.
La vie, jeu de ricochets. Les mots, les gestes nous reviennent, boomerang des consciences et tout a sens.
Amitiés

Écrit par : C comme Corinne | 18/06/2012

Répondre à ce commentaire

et j'aime les égarements de nos sentiments...

Écrit par : LH | 22/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Corinne
Beau commentaire en sens interdits accessibles, en riches hochets, en issues pas fatales.
Merci Corinne

@ LH
Viens te perdre en ces lieux, c'est toujours une joie de t'accueillir. Toujours là bas ?

Écrit par : saravati | 22/06/2012

Répondre à ce commentaire

Heureusement il reste ces mots...

Écrit par : eric | 08/08/2012

Répondre à ce commentaire

oui, les mots qui dépleuplent les solitudes !

Écrit par : saravati | 19/08/2012

Les commentaires sont fermés.