07/03/2012

Les mots revenus d'ailleurs

 halles-lampe-mur rose_MG_4908 def).jpg


Tu sais les mots sont là, ils sont toujours là en suspension ou sous la partie cachée de l’horizon.

Ils se créent et se distillent selon nos fluctuances. Ils restent en filigrane dans nos mémoires qui parfois feignent de les oublier tout comme les sensations qui leur ont donné consistance.

Les mots survivent aux hommes, aux relations interpersonnelles, se détachent du contexte humain au sens strict du terme.

Et un jour au contact d’un souffle, ils se réveillent rajeunis, ravigotés, ils reprennent du poil de la bête avec des partenaires différents.

Ceux qui les avaient inspirés ont depuis longtemps disparu, perdus dans les méandres de leurs histoires, de la nôtre, de ces convergences aujourd’hui effacées.

Mais eux ont continué sans nous vie autonome attendant le moment propice pour renaître et se vivifier.

Quand toi ma nouvelle rencontre, mon étincelle sous le ciel sombre, je te les envoie, ils sont de nouveau neufs et sincères, ils t’ont reconnue, ils savent à quel point tu fais vibrer mon âme.

Ils ont cette force d’aimer au-delà de la matière, au delà du temps, de traverser l’espace et d’y nouer des fils invisibles mais tenaces.

Ces mots, sans que je le sache, c’est pour toi aujourd’hui que je les ai inventés il y a longtemps.

Prends-les et garde-les le temps qu’il faudra, fais-en ce que tu veux, je te les offre, je les ai peaufinés pour toi et rien ne pourra effacer ce processus irréductible.

Ces mots aujourd’hui, notre présent collectif …en cet instant fragile subitement éternel !

 

10:13 Écrit par Saravati | Commentaires (12) | Lien permanent

Commentaires

Ben tiens...:)
Il n'y a pas de (bon) texte que je n'ai écrit sans les avoir nourris d'un peu de moi, de rencontres, de souvenirs et d'émotions ressenties réellement ;-)
Mes mouettes peuvent en témoigner !
(Bon, je garde tes mots alors...)
Besos Saravati ♥
Jack

Écrit par : Jack Le Pirate | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

Post comme un « message personnel »…

alors juste poster cette magnifique vidéo sans d'autre ...mots de plus,mot de trop :-)

Écrit par : estsidestory | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

Ces mots, sans que je le sache, c’est pour toi aujourd’hui que je les ai inventés il y a longtemps.

Belle tournure de phrase... Les mots ont une vie autonome et ils ne prennent sens pour nous qu'en fonction de ce que nous vivons. Les mots d'amour, surtout, qu'on croyait morts et qui soudain disent de nouveau la beauté et l'émotion quand un nouveau visage apparaît.

Écrit par : Feuilly | 08/03/2012

Répondre à ce commentaire

Parfois sur des petits bouts de papier des mots posés...
Par çi, par là stokés...
Et puis un jour,l'occasion,
et les voilà qu'ils jouent la grande évasion!...
Il y a longtemps est né ce texte superbe...
Aujourd'hui propice à un bel hommage ?...

Écrit par : michèle | 08/03/2012

Répondre à ce commentaire

Quel plaisir à lire ce texte.
Oui, les mêmes mots reviennent, les sentiments sont vrais, mais tout au fond de nous il y a parfois quelques souvenirs qui surgissent, et avec eux une très vague impression de trahison.
Buenas noches, ¡luna llena!

Écrit par : colo | 08/03/2012

Répondre à ce commentaire

@ Jack
Les "vieux" (?) marins avec leur fille dans chaque port ont bien des occasiosn de ressortir leurs mots souvent ...

@ Estsidestroy
C'est vrai que la chanson est belle interprétée en duo par Mylène qui pour la peine ne s'est pas très dévêtue mais a oublié de se coiffer :-)

@ Feuilly
J'ai toujours été subjuguée par le pouvoir des mots, mille fois sur eux, j'ai écrit des choses différentes avec les mêmes mots ou le contraire ...L'émotion quand elle apparaît est toujours neuve et belle, je l'ai expérimentée aussi avec la naissance de mes enfants ...

@ Michèle
Bienvenue à vous et vos mots. Ce texte est en quelque sorte une part d'éternité, même s'il traduit une émotion actuelle, c'est un cadeau que seuls les mots peuvent nous faire. Merci!

@ Colo
On nous a inoculé le virus de la trahison dans les circonstances de la vie (quand j'ai mis de côté mon appareil argentique, j'ai eu la sensation de trahir aussi ). On a oublié que le passé n'existe que parce que nous le recréons dans nos pensées, seul le présent est devant nous avec ses mots pour le traduire ...
Buenas noches

Écrit par : saravati | 09/03/2012

Répondre à ce commentaire

Il y a ...
L'aime haut ... qui reste entre nous quand même il s'est tu ...
Pensées et amitiés fleuries pour toi ...

Écrit par : Veronica | 11/03/2012

Répondre à ce commentaire

beaucoup d'émotions dans ce texte. Si l'amour est éphémère, les mots d'amour eux, sont éternels... tu as raison.

Écrit par : k.role | 11/03/2012

Répondre à ce commentaire

@ Veronica
Espère que l'aime haut reviendra, son enthousiasme me manque. Tiens-moi au courant dès que les bourgeons pointeront le bout de leur nez.
Amitiés bourgeonnantes.

@ k-role
Merci de descendre de ta retraite en blog télécommandé pour venir découvrir mes mots d'amour éternel (s)

Écrit par : saravati | 12/03/2012

Répondre à ce commentaire

Un hommage sensible à l'éternité des mots. Et une belle chanson de Gaëtan Roussel pour la Paradis.

Écrit par : éric | 12/03/2012

Répondre à ce commentaire

@ Eric
Merci ! Une belle collaboration pour ces deux artistes.

Écrit par : saravati | 14/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.