18/12/2011

Au revoir Cesaria

 

 

J’ai eu la chance de la voir en concert au Cirque royal à Bruxelles.

Ses musiciens jouaient un long morceau en attendant son entrée en scène.

Quand elle arriva, toute la foule se leva et l’acclama, il y avait dans la salle une énergie et une émotion difficiles à expliquer.

Toute en retenue, elle chanta presque sans bouger, si différente de ces chanteurs qui ne cessent de s’agiter.

Dans sa voix les parfums du Sud nous enveloppaient.

Une grande dame généreuse qui avait pris sa « revanche » depuis ses débuts cachés, lorqu'elle chantait derrière un rideau car son physique ne correspondait pas aux standards … Son public huppé n'avait pas compris que la véritable beauté est universelle !

 

12:56 Écrit par Saravati dans Quand la musique est belle | Commentaires (10) | Lien permanent

Commentaires

B. Chapuis :

- "D'ailleurs, si les morts mouraient, que deviendrait-on ?"

Écrit par : JEA | 18/12/2011

Répondre à ce commentaire

Sodade, sodade, sodade dessa nha terra sao Nicolau...

Cabo Verde, terra de morna,
Morno vai ser o nosso dia,
Cavo Verde, terra de morna,
Terra de fado e de alegria...
Cantei para ti,
Rezei para nós
E cantando senti
A força da tu voz...

Instantané pour Cesaria Evora...

19/12/2011

Écrit par : J.Earthwood | 19/12/2011

Répondre à ce commentaire

Césaria Évora ou l'art d'exprimer une immense tristesse avec une joie rythmée.

Écrit par : colo | 19/12/2011

Répondre à ce commentaire

J'avais mis l'autre jour sur mon blog un lien mp3 vers son célèbre "Sodade".

Décidément, certains artistes nous quittent, en ce moment, et je compte aussi, avec Cesaria Evora, le grand Vaclav Havel.

Écrit par : Dominique Hasselmann | 19/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ JEA
Que celui qui a la réponse se lève ...ou sa taise à jamais !

@ J. Earthwood
Je suis sûre que dans le silence, Cesaria te remercie !
Quand est-ce que tu m'apprends le português ?
Les traductions automatiques, c'est bien, mais c'est loin de rendre l'esprit d'une langue !

@ Colo
Une mélancolie teintée de joie ?

@ Dominique H.
Triste saison des départs, mais ne le sont-elles pas toutes ?

Écrit par : saravati | 19/12/2011

Répondre à ce commentaire

J'aimais cette femme pour sa vie, pour tout ce qu'elle représentait.Je la garderai vivante en ma mémoire.

Roger

Écrit par : roger Dautais | 20/12/2011

Répondre à ce commentaire

une grande dame s'en est allée sur la pointe des pieds

Écrit par : Cél | 20/12/2011

Répondre à ce commentaire

Qui ne touche t-elle pas parmi nous ...
Bel hommage ...
Dis, quelle chanson te transporte particulièrement ?

Écrit par : Veronica | 23/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Veronica
De Cesaria, je les aime toutes avec leur tristesse sereine et leur tendresse tranquille, même si je ne les comprends qu'à moitié ...

Écrit par : saravati | 24/12/2011

Répondre à ce commentaire

Quelle tristesse qu'une si grande dame soit partie...
Personnellement 'Sodade' est la chanson qui m'a marqué le plus.

Florence

Écrit par : babysitting bordeaux | 26/12/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.