12/11/2011

Ton cuir

 

tronc blessé IMG_6417 - 288).jpg

Ton cuir bien tanné bien tendu

S’apprête à

Recevoir les coups

D’où naîtra

L’harmonie cadencée.

 

D’un coup de bec

Dans la nuit claire

Résonne encore.

 
D’un coup de vent

Sur tes viscères

Offertes

Surgit l’illusion

Une caresse

Amorcée

Étouffée

 

Sous le couvert

Des feuilles vives

Ton cuir tanné

Tendu

S’essouffle


Et redemande.

11:04 Écrit par Saravati | Commentaires (17) | Lien permanent

Commentaires

Attends, je suis soufflée !!! Je préparais un billet sur le "cuir" !!!

Avons eu trans mission de pensées !!!

Je t'embrasse sur le cuire ma popotte !

Écrit par : Veronica | 12/11/2011

Répondre à ce commentaire

cruel et tendre à la fois.

Écrit par : aléna | 12/11/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Saravati,
Je te remercie de ta visite et de ton gentil commentaire.
Merci de ces délicieux petits délires et très beau dimanche

Écrit par : Kenza | 13/11/2011

Répondre à ce commentaire

Et les poignées s’essoufflent
De tant dire le tempo
Saccadé, répétitif
Frappé sec comme des mots…
Les mains donnent le change
A l’âme qui, transcendée,
Ecartèle les peaux
Jusqu’à les faire parler…
Alors, la transe transpose
Les corps en esprits
Et la danse s’explose
Comme le premier des derniers cris…

J. Earthwood, instantané pour vous, Saravati…

Écrit par : J.Earthwood | 13/11/2011

Répondre à ce commentaire

Petite correction (poignets au lieu de poignées)...

Et les poignets s’essoufflent
De tant dire le tempo
Saccadé, répétitif
Frappé sec comme des mots…
Les mains donnent le change
A l’âme qui, transcendée,
Ecartèle les peaux
Jusqu’à les faire parler…
Alors, la transe transpose
Les corps en esprits
Et la danse s’explose
Comme le premier des derniers cris…

J. Earthwood, instantané pour vous, Saravati…

Écrit par : J.Earthwood | 13/11/2011

Répondre à ce commentaire

Quelle belle leçon de musique j'entends moi, qui me rappelle l'Afrique et ses échos de nuit, dans la brousse, toute la sensualité d'une peau tannée, tendue en harmonie qui soupire son thème sous les doigts heureux d'un musicien de hasard ... On en redemande nous aussi !

Écrit par : Veronica | 14/11/2011

Répondre à ce commentaire

j'avais mal à mon cuir
je me suis dit
non, ce n'est pas la peau
elle a mit une photo
regarde c'est le cuir du tambour
n'aie pas peur
ce n'est pas la peau

Écrit par : Lautreje | 15/11/2011

Répondre à ce commentaire

Comme il résonne bien ce cuir là !

Écrit par : Danièle | 16/11/2011

Répondre à ce commentaire

Très érotique et réaliste :-)

Écrit par : Pâques | 17/11/2011

Répondre à ce commentaire

@ Veronica
Préviens-moi quand ton billet sera cuit !
Transmission de pensées: peut-être, le retour du froid ?

@ Aléna
:-)

@ Kenza
Suis retournée chez toi, pas moyen de passer un commentaire, ton gorille devait être de faction :-)
Mais je ne me laisse pas décourager pour si peu. Merci pour tes mots !

@ J. Eastwood
Quand les mots appellent des mots venus d'ailleurs pour dire plus, j'applaudis !

@ Veronica
En affre hic, les rythmes sans raies et tour bil yonne...

@ Danièle
oui, aux heures chaudes des choses.

@ Lautreje
Je ne voulais pas t'effrayer, mais je sais que tu ne t'en laisses pas conter !

@ Marcelle
Comme tu voudras, les textes se doivent de titiller l'imaginaire de ceux qui les lisent et c'est bien !

Écrit par : saravati | 18/11/2011

Répondre à ce commentaire

@ Saravati...
Saravati, pas Eastwood... :-)
Ceci, bien que le beau Clint représente l'idéal masculin de ma petite parcelle de féminité... :-)

Écrit par : J.Earthwood | 19/11/2011

Répondre à ce commentaire

@ J.Earthwood
Quel lapsus.
Il est vrai que j'aime beaucoup le réalisateur. A travers ses films (récents) et si sensibles, j'ai redecouvert et apprécié l'acteur.
C'est étrange, en tapant votre nom estropié, j'avais une étrange impression :-) mais cela n'est pas arrivé à ma conscience :)))
Donc, je suis pardonnée ?

Écrit par : saravati | 19/11/2011

Répondre à ce commentaire

Oui... pour tout mais... je n'étais pas fâché...

Écrit par : J.Earthwood | 19/11/2011

Répondre à ce commentaire

c'est tout simplement superbe ! Sens de l'original, de l'ellipse, de la nuance et du filigrane exquis.

Écrit par : Edouard | 23/11/2011

Répondre à ce commentaire

@ Edouard
Merci ! Contente que tu sois sorti de ton éclipse...

Écrit par : saravati | 23/11/2011

Répondre à ce commentaire

Parfois
le monde en miettes
sur la peau :)

Écrit par : Michèle | 27/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Michèle
Faut-il recoller les morceuax ou faire semblant qu'il ne s'est rien passé ?

Écrit par : saravati | 28/12/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.