25/05/2011

Ta jambe

jambes statue _MG_0847 sign300 x 450).jpg

Sous la table en noyer, ta jambe a frôlé ma jambe, nue.

Ce fut une rencontre fortuite quoique nos regards en avaient tracé les prémices.

A travers la percale, je sentais frémir ta peau lisse.

Puis tu as croisé mes yeux, désapprobatrice, en entrouvrant et en pinçant tes lèvres fines dans un mouvement alternatif.

Mais ta jambe qui tremblait démentait ton regard.

Puis elle m’a quitté, a suivi ton corps en équilibre et s’est éloignée avec toi.

La porte a grincé.

J’ai attendu pensant qu’il s’agissait d’un intermède.

J’ai attendu, guetté l’écho de tes pas disparus.

 

10:40 Écrit par Saravati | Commentaires (25) | Lien permanent

Commentaires

Et ma jambe en tremble encore

Écrit par : Lautreje | 25/05/2011

Répondre à ce commentaire

Mes ses pas résonnent à jamais en toi
le cœur garde ce que l’œil voit disparaitre...

Écrit par : Les Héphémères | 25/05/2011

Répondre à ce commentaire

elle partit... sans pour autant prendre ses jambes à son cou...

Écrit par : JEA | 25/05/2011

Répondre à ce commentaire

Très beau texte délicat.

+

pénombre
~ frôlement léger des tissus

+

Amicalement.
http://5-mots.blogspot.com/
Marcel.

Écrit par : M. | 25/05/2011

Répondre à ce commentaire

+

la pénombre
~ frôlement des tissus

+

Amicalement
http://5-mots.blogspot.com/
Marcel.

Écrit par : M. | 25/05/2011

Répondre à ce commentaire

drôle de phénomène, les jambes tentent toujours de s'enfuir...

Ju...

Écrit par : petite Lune | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ Lautreje
Pas un début de Parkinson, j'espère :-)

@ Les Héphémères
Ces vases communicants sont bien pratiques !

@ JEA
Cette expression m'a toujours fait rire, elle suppose une telle souplesse ...

@ Marcel
Merci à toi. Tes jeux de pénombre expriment une caressante lumière

@ Petite Lune
...sans vraiment savoir où elles courent ainsi !

Écrit par : saravati | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

aaaah tu es revenue !
pour nous poser une question étrange... la jambe peut-elle avoir une vie indépendante de la tête ? j'aurais tendance à répondre : non ! ;-)

Écrit par : madame de K | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour! Contente de te voir (lire)!
Sillons sonores mémoriels...

Écrit par : aléna | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

De belles jambes qui tremblent, qui frissonnent d'émotion, un beau regard dans la démarche qui s'éloigne et un peu de tristesse dans les yeux de celle qui regarde l'autre partir...
Je vous souhaite une bonne nuit...

Écrit par : J.Earthwood | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

Un beau texte troublant et interpellant qui traduit admirablement la magie d'une rencontre.

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 27/05/2011

Répondre à ce commentaire

- La jambe a ses raisons que la raison ne connait pas :-)

Écrit par : Pâques | 27/05/2011

Répondre à ce commentaire

La jambe qui ne peut laisser de marbre (jolie photo)...

Écrit par : Dominique Hasselmann | 28/05/2011

Répondre à ce commentaire

Quelle belle manière de présenter ses émotions ...
Efleurer un moment de désir
Penser au moment d'un plaisir
Rêver sans pousser un soupir ...
Mais savoir controler ses passions ...


Amicalement

Écrit par : aramis-echotier | 28/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les jambes, parfois, laissent éperdu. L'esprit ailleurs, elles fuient, légères.

Écrit par : Dom A. | 31/05/2011

Répondre à ce commentaire

Une jambe qui a des hauts....et des bas fait débats

Écrit par : Gérard | 31/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ madame de K
Qui sait, nul n’est à l’abri d’un démembrement !

@ aléna
A suivre de près

@ J.Earthwood
Toute une histoire à raconter du bout des jambes, du bout des lèvres.

@ Marc
Bien brève la rencontre, mais peut-être pas sans lendemain, merci.

@ Marcelle
:-)

@ Dominique Hasselman
Bien ferme, en effet, mais douce à la fois !

@ Aramis
Vous avez tout compris et les mots pour le dire joliment posés

@ Dom A.
Des jambes folles, peut-être ! Mais pas à lier !

@ Gérard
Vertiges assurés ?

Écrit par : saravati | 01/06/2011

Répondre à ce commentaire

Je te l'ai promis: voici mon commentaire:
Beaux, sensibles,fragiles,émouvants,troublants ,poétiques, parfois désabusés , tristes, amers , caustiques.. .mais toujours ciselés,raffinés, résonnants de justesse : tes textes te ressemblent , Saravati...

A propos de ce dernier, " ta jambe" : il est exquis!délicieusement dit !... A te lire encore

Écrit par : marie-claire | 04/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bon retour, Saravati ! Avec un beau texte sensible. Félicitations aussi pour la photo.

Écrit par : Danièle | 05/06/2011

Répondre à ce commentaire

@ Marie-Claire
Que dire après tes mots ?
Merci infiniment pour tes encouragements !
A bientôt ! Baci.

@ Danièle
Toujours un plaisir de te lire, moi aussi !

Écrit par : saravati | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Une jambe tête en l'air? Un beau texte.

Écrit par : éric | 11/07/2011

Répondre à ce commentaire

T'avais oublié de te raser ?
;-) non je rigole....
Bandant ton texte...

Écrit par : anonyme | 15/07/2011

Répondre à ce commentaire

@ éric
Quelques exercices de gym, je suppose !

@ anonyme
Jambe de marbre n'amasse point mousse !
Contente que ce texte ne te laisse pas indifférent :-)

Écrit par : saravati | 16/07/2011

Répondre à ce commentaire

;-) alors... on fait amis amis blogs. T'es d'ac ?

Écrit par : anonyme | 16/07/2011

Répondre à ce commentaire

@ anonyme
En ce me concerne, c'est fait chez toi !
Bien sûr !

Écrit par : saravati | 16/07/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.