25/04/2011

Pause-tristesse

 pour une durée à déterminer ou pas !

 

Plus on meurt, plus on a à renaître.

Mais savoir aussi la souffrance du passage, l’indicible souffrance, la souffrance qu’on sait absurde parce qu’elle n’est pas un moyen, pas un moyen pour une fin...On ne sait pas ce qu’il en sortira, de grand ou de petit. Savoir qu’on ne sait pas.

 Et consentir pourtant

Texte écrit par Aléna

femme qui pleure image5416-2 (576 x 864).jpg


15:46 Écrit par Saravati | Commentaires (21) | Lien permanent

Commentaires

Avec le souhait que vous receviez un courriel sur une suggestion de pause...

Écrit par : JEA | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

je suis rouge de confusion, mais j'ai encore les moyens de dire merci! Merci Saravati!

Écrit par : aléna | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

labsus peut-être, tu as écris déteminer, j'espère que tu sortiras de la mine !

Écrit par : Lautreje | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

@JEA
C'est une très délicate attention !
@Aléna
J'ai un peu estropié ton texte, je te remercie à mon tour !
@Lautreje
J'ai corrigé. Oui, je sortirai de la mine !

Écrit par : saravati | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

Tant que le terrain n est pas mine on peut toujours avance... :) su tu vois que mon commentaire n a pas d accents c est parceque je t écris de mon téléphone , je suis en séjour thérapeutique avec les mômes de l hôpital :) . Alena a une jolie plume :) douce journee :) bisous

Écrit par : Marie | 27/04/2011

Répondre à ce commentaire

toujours triste ? je ne sais quoi dire, j'ai peur que ce soit une tristesse que les mots ne peuvent pas consoler...

Écrit par : madame de K | 01/05/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, je vous laisse un comentaire ici. je vous remerci pour votre passage commenté chez moi et vous invite à rejoindre la liste des membres de mon blog.
Et chez vous, on fait comment pour devenir membre ?...

Écrit par : J.Earthwood | 05/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ Marie
J'essaie de ne pas faire trop grise mine :-)
Douce journée !

@ madame de K
Le temps érode la plupart des tristesses ...et les mots vrais aussi ! Merci !

@ J.Earthwood
Merci à vous. Je retourne vous voir, tiens il est passé où le nouveau blog ?
Pour s'inscrire ici, je cherche la solution ...

Écrit par : saravati | 05/05/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
je vous suggère de sortir de cette "tristesse" et reprendre cette activité si dynamique pour le coeur et l'esprit qu'est l'écriture...
Bonne soirée.

Écrit par : J.Earthwood | 06/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ J.Earthwood
Voilà une suggestion à laquelle nul ne peut rester indifférent ! A bientôt, donc, bonne semaine !

Écrit par : saravati | 09/05/2011

Répondre à ce commentaire

C'est vrai tous nous redoutons l'agonie, certains souhaitent que leurs proche sla fasse abréger s'il y a lieu.

Mais en attendant ils nous reste de bons moments encore: le ronronnement d'un brave chien, le sourire d'un chat et surtout le rire des enfants....

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 09/05/2011

Répondre à ce commentaire

Dites, vous revenez quand ?!...

Écrit par : J.Earthwood | 09/05/2011

Répondre à ce commentaire

Très beau texte...

Petite Lune

Écrit par : petite Lune | 10/05/2011

Répondre à ce commentaire

Courage, Saravati ! Nous attendons tes beaux textes...

Écrit par : Danièle | 13/05/2011

Répondre à ce commentaire

Je passe et repasse et la porte entrouverte m'invite à entrer, m'asseoir un peu, calmement...
Dites, quand rallumerez-vous la lumière ?...
José

Écrit par : J.Earthwood | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour vos visites, elles me sont précieuses !

José, pour patienter, vous prendriez bien un thé ou un café ? La veilleuse va bientôt se réveiller. Merci de votre gentillesse ! Je reviens bientôt ! Ou je posterais des photos qui parleront mieux que moi. D'ailleurs, j'ai beaucoup de lecture en retard chez vous ! (je ne comprends malheureusement pas le portugais !)

Écrit par : saravati | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

Saravati J., je prendrai un café... Bonne nouvelle que votre "réveil". Impatient.
Pour la lecture en retard, ne vous en faites pas et pour la partie de mon article en portugais, vous trouverez la traduction à la fin de l'article...
A très biientôt.
José

Écrit par : J.Earthwood | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

oh mais non, Saravati, ne soyez pas triste

Écrit par : lignesbleues | 21/05/2011

Répondre à ce commentaire

Bientôt, c'est long, c'est pas presque maintenant ?

Écrit par : co errante | 21/05/2011

Répondre à ce commentaire

Dis mais quand reviendras-tu , dis au moins le sais tu ? .... Je vais attendre patiemment que la porte de tes maux s'éclipsent et s'envolent pour que tes mots viennent se coucher sur lé vélin comme on prend une main pour continuer le chemin ... :)

Écrit par : Marie | 23/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ lignes bleues
Merci

@ Vo errante
Tu calcules bien !

@ Marie
Wouah, comme c'est gentil !

Écrit par : saravati | 24/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.