21/01/2011

Les traces d’un roi

silhouette neige_MG_0790 -bis.JPG

Dans la nature qui avait repris son autonomie, rien ou presque ne me séparait de cette atmosphère à la Giono. Atmosphère feutrée et inquiétante d’un « roi sans divertissement »

Je m’enfonçais dans la neige en suivant la piste d’un meurtrier imaginaire.

Les pas s’entremêlaient, les motifs en relief perdaient peu à peu leur identité.

Autour, rien que des arbustes chargés et l’étendue à perte de vue ou presque sous le ciel plombé où la silhouette sombre d’un oiseau affamé se dessinait parfois. Des parcelles de brume estompaient les contours.

Dans l’effort pour me frayer un passage au travers de la poudre dense, je réduisais le pas pour reprendre mon souffle, la bouche et le nez chaudement emmitouflés derrière les mailles d’une écharpe tricotée main.

Commentaires

LE lecteur suit vos impressions pas à pas en entendant le crissement de la neige... j'aime bien l'idée de ce meurtrier imaginaire.

Écrit par : gballand | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je vais suivre dans l'ombre de tes mots les pas de ce roi imaginaire ... :)
Vivement la suite :)
Douce journée ...

Écrit par : Marie | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

Super

Écrit par : Marcel | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

Comme cela ce beau texte me fait penser au "voyage au bout de la nuit" .

La photo de la drève enneigée est une interrogation, une recherche de sens avec lesquels s'harmonise la méditation de la promeneuse;

Amitiés,
Marc

Écrit par : marc charlier | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

c'est fou! j'ai vu la photo est j'ai pensé au roi sans divertissement! ...

Écrit par : aléna | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

Beau texte chargé de mystère.

Écrit par : Danièle | 22/01/2011

Répondre à ce commentaire

j'y suis ! Bravo pour les sensations et la photo !

Écrit par : Lautreje | 23/01/2011

Répondre à ce commentaire

Découvrant votre espace, je suis tombée sur le texte "Claude" du 14/12... Chapeau bas !
Je reviendrai.

Écrit par : clarysse | 23/01/2011

Répondre à ce commentaire

Marcher dans la poudreuse et déplacer le royaume.

Écrit par : Gilbert Pinna | 23/01/2011

Répondre à ce commentaire

Et bien, si vous ne m'aviez pas accompagné, j'aurais eu peur !
Pas "entendu" la neige chez moi cette année, ça fait du bien de prendre le froid ici, merci !

Écrit par : Virginie | 25/01/2011

Répondre à ce commentaire

@ gballand
Il vaut mieux, en effet, qu’il reste imaginaire !

@ Marie
Attention au retour de branches :-) La suite,viendra avec la fonte … belle soirée à toi !

@ Marcel
Merci.

@ Marc
Figurez-vous que je ne l’ai pas lu, il y a eu tant de polémique autour de cet auteur que j’ai préféré m'abstenir.
Oui, cet environnement prête à la méditation feutrée. Amicalement !

@ Aléna
J’en étais sûre. Tu as gagné …zut j’arrive pas à déchirer l’enveloppe !

@ Danièle
C’est à cause des sons fondus sans la grisaille blanchâtre.

@ Lautreje
Merci, cette photo un peu floue aide pour les sensations diffuses !

@ Clarysse
Bienvenue. A bientôt avec ou sans Claude !

@ Gibert
Le royaume des poudres appartient à ceux qui savent marcher !

@ Virginie
Un plaisir que ce bout de chemin avec vous !
Ainsi dans votre pays la neige est une denrée rare ? Je prendrais bien un bol d’air chaud !

Écrit par : saravati | 25/01/2011

Répondre à ce commentaire

j'ai toujours aimé le chhhcriiiiiii feutré des pas sur la neige.

Écrit par : charles | 26/01/2011

Répondre à ce commentaire

Vraiment, un très beau texte. La lisibilité du monde... Un thème que j'adore!
Amitiés
geraldine

Écrit par : MULLER Geraldine | 01/02/2011

Répondre à ce commentaire

@ Charles
Moi aussi scrhhhhhhhch !

@ Géraldine
Merci. Le monde permet tellement de lectures différentes, on ne s'en rassasie pas !

Écrit par : Saravati | 11/02/2011

Répondre à ce commentaire

Merci Saravati pour ton texte ! Bonne journée à toi !

Écrit par : fifi | 14/02/2013

Répondre à ce commentaire

et... le meurtrier l'étrangla avec "l'écharpe tricotée main"
moralité : femme n'allez jamais quand il neige vous promenez au bois..dans l"'allée du "roi"!

Écrit par : amichel | 14/02/2013

Répondre à ce commentaire

@ Fifi
Tes photos me rappellent tant de souvenirs ! Excuse-moi de ramener la couverture vers moi :-)
Merci à toi et surtout ne t'attarde pas dans la neige, à moins d'être chaudement chaussée !

@ amichel
Oui détail navrant, ce n'est pas la corde pour se pendre qui l'acheva, mais son écharpe ,tricotée main !
L'hiver reste une saison dangereuse pour une femme seule qui souhaite s'aérer :-)

Écrit par : saravati | 14/02/2013

Les commentaires sont fermés.