03/12/2010

Trois ...

trois bougies_ MG_4565 def.jpg

Trois bougies, trois.

Trois ans, une belle maturité pour l’objet en question : le blog (le vilain mot !), une certaine lassitude pour l’administrateur et les lecteurs.

Trois bougies perdues dans ces blogs anonymes. Un coup de vieux ?

Une histoire, oh, pas importante, mais une histoire.

De belles rencontres passées à la trappe pour mille raisons valables ou pas.

Des gens sympa, des gens très sympa, des gens inconditionnellement sympa, des gens éphémèrement sympa.

Des gens pas sympa du tout (tiens, ceux-là, j’ai tendance à les oublier, me demande bien pourquoi)

Des voix que je n’entends plus et qui me manquent. Des sourires évaporés dans la sphère.

Et plein de plumes, aras, marabouts, pies, flamants roses et blancs, comiques, poétiques, choquantes, avisées …

Toutes taillées avec soin pour un résultat varié

Des bagarres avec mon opérateur qui bouffe mes photos et laisse à leur place de grands espaces vides et désolés.

L’ouverture d’un nouveau blog plus facile mais qui a aussi ses petits défauts.

Donner à manger à l’un et à l’autre, ne pas faire de jaloux, ne pas leur accorder de préférence ni de spécificité pour qu’ils n’attrapent pas le gros coup.

Ne pas rester collée à ce clavier à attendre un signe du ciel pourtant pas clément.

Enfiler mes bottines de marche et faire craquer les feuilles.

Profiter de la belle lumière d’une journée d’automne.

Peut-être vous y rencontrer …

Merci à mes lecteurs passés et présents !

Commentaires

je trouve ce billet très touchant... je crois que qui ne tient pas de blog ne peut comprendre. C'est un truc étrange, ma foi. On sait combien ça n'est pas grand chose, et pourtant... c'est beaucoup. C'est beaucoup critiqué, pour sa superficialité, son aspect désincarné, fictif, illusoire... "pas même une vrai trace écrite", "pas même de vrais gens de l'autre côté", "éphémère, on ne lit que le dernier billet" - mais pourtant, de vraies rencontres, quelque chose de profond je crois, dans l'écriture au moins.
Je comprends j'entends, mille fois les hésitations de ce billet, sa lassitude et ses attentes aussi.
A bientôt, et bon anniversaire :)

Écrit par : aléna | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Aléna
Merci pour tes mots qui, à leur tour, me touchent.
Nous passons (tous ?) par ces différents stades de questionnements, de lassitude, d'euphorie, de déceptions.
Ici, la relation ne se joue jamais au présent, toujours un décalage entre l'écrit et les commentaires, les idées et leur interprétation. Mais aussi avec des éclairs de lucidité, de spontanéité qui se voudraient réciproques et qui parfois le sont.
C'est la magie du virtuel, ses limites aussi.
Amitiés, Aléna.

Écrit par : saravati | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Je mets mes moonboots et j'arrive pour souffler sur les bougies ! T'as raison, les blogs (et surtout les blogueurs) c'est pas toujours du gâteau...

Écrit par : Moons | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Moons
Tu peux me prêter tes moonsboots ? J'ai encore envie de rêver.
Ouais, tous les blogueurs ne sont pas tous des Zorro, parfois, il leur manque un brin d'élégance, de spontanéité. Dans ce monde, on peut se livrer sans limite à tous les excès de caractère. On peut aussi, et c'est ce que je préfère, être simplement soi, sans calcul (pardon Maîtresse !).

Écrit par : saravati | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

joyeux anniversaire alors...
j'en suis à ma 3ème saison et j'ai vécu également toutes ces choses, belles et tristes...
je comprends donc....

Écrit par : charles | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bel anniversaire !
J'aime "être simplement soi, sans calcul", je crois que c'est la solution ! De toute manière, on ne peut pas plaire à tout le monde...

Écrit par : Lautreje | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Pourquoi écrire dans un blog ? Qui sait ? Pas moi ! Ne pas se sentir obligé de... Ce n'est certainement pas un besoin fondamental... Ne pas se faire d'illusions.

Écrit par : m.o.p. | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bel anniversaire, Saravati, et oui, faire craquer les feuilles !

Écrit par : Gilbert Pinna | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Je vois que c'est partout la même chose, la galère...
Alors on change et on en reprend pour trois ans!

Écrit par : jeandler | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Et je ramène trois bouteilles...

Écrit par : co errante | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

bonsoir Saravati
J'aime bcp ton billet (dans lequel je me retrouve
J'aime bcp le commentaire de aléna, si vrai aussi
Donc je n'ajouterai rien d'original, sinon que je te souhaite (mais uniquement si c'est ton choix) de continuer dans la créativité des mots

Écrit par : Coumarine | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Tous
Merci beaucoup, à bientôt !

@ Charles
On doit être maso, non ? Mais des choses belles aussi, alors, ça compense ...

@ Marcel
Pas un besoin fondamental, certes, mais parfois une certaine satisfaction. En tout cas, ne pas se monter la tête ...

@ Lautreje
Un monde où tout le monde il est beau et gentil, quel ennui !

@ Gilbert
...des bougies-pétards qui craquent en même temps !

@ jeandler
Un bail, en effet !

@ co errante
à boire en compagnie, seulement !

@ Coumarine
Je continue jusqu'à la preuve du contraire, tu sais ce que c'est, ces liens qui deviennent presque indispensables et en même temps ...

Écrit par : saravati | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

bon anniversaire blog, mots, images éparses, partages, doutes, vagabondages ... Bon anniversaire à ce morceau de la douce toi...:*

Écrit par : France | 04/12/2010

Répondre à ce commentaire

bon anniversaire :) saravati
en fait me fais penser à "oscar et la dame en rose' d ee schmidt dans ta narration
trois ans sur un blog c'est un concentré de vie(s) :)
bon, d'ici à ce qu'on l'enterre... il y a de belles aannées encore à vivre

Écrit par : imagine | 05/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bon anniversaire!!
Les blogs c'est quelques tranches de vie, des questionnements, des rêves et des doutes, un partage et parfois de jolies surprises.
Comme dans la vie je n'aime pas les étiquettes, les cloisons, avec les blogs c'est pareil et souvent je suis comblée au hasard d'une rencontre imprévue, comme par exemple Ulysse un randonneur qui accompagne ses photos magnifiques de commentaires fabuleux :-)
Marcelle

Écrit par : pâques | 06/12/2010

Répondre à ce commentaire

ton billet me touche et me ramène deux ans en arrière, à l'époque où j'ai mis mon blog en sommeil tant j'avais une impression de superficialité dans les amitiés bloguestes et puis... avec le recul, je me suis rendu compte que certains amitiés qui ont perduré au-delà du blog pouvaient être plus profondes...je me suis rendue compte aussi que le but d'un blog était de partager des moments de joie ou de peine, d'extirper de soi des ressentis, certains moments de son vécu qui pouvaient faire du bien à certains lecteurs.....et nous faire avancer dans notre réflexion...aujourd'hui, j'ai repris mon blog de façon itérative, au gré de mon emploi du temps, sans obligation, en toute liberté, ainsi je pense ne pas me lasser et garder une certaine fraîcheur.....Merci beaucoup de ce partage, Saravati. A très bientôt.

Écrit par : Malou | 07/12/2010

Répondre à ce commentaire

Heureux anniversaire! Surtout ne laissez pas tomber, votre blog est original, plaisant et réconfortant. C'est un réel plaisir de passer vous lire et de profiter de votre réflexion.

Amitiés,
Marc

Écrit par : marc charlier | 08/12/2010

Répondre à ce commentaire

Laissons toute la place au plaisir d'y mettre un peu, beaucoup de soi et d'échanger positivement. Ce partage a forcément des limites, peut générer des frustrations mais une fenêtre, toute virtuelle qu'elle soit, est ouverte. Bonne continuation Saravati.

Écrit par : Frederique | 08/12/2010

Répondre à ce commentaire

Un très beau texte, Saravati, que j'ai lu... relu... et qui m'émeut profondément. Quant à moi, j'ai été contrainte de privatiser mes 2 blogs. Si tu veux y avoir accès à titre personnel, fais-moi signe. J'ouvrirai ma fenêtre pour quelques uns.
Geraldine

Écrit par : MULLER Geraldine | 10/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ France
Contente de te revoir, tes mots épars me manquent ! Merci à toi !

@ Imagine
Wouah, flattée… quoique je ne connaisse pas vraiment cet écrivain, à part la lecture de « La part de l’autre » et le théâtre « Hôtel des deux mondes ». Merci pour de belles années à partager !

@ Marcelle
Les surprises sont rares et si en plus, elles sont belles … Merci.

@ Malou
Oui, vivre avec un blog peut être sujet à des péripéties pas toujours agréables.
Merci pour tes réflexions. Le partage entre gens authentiques est une merveilleuse expérience que je nous souhaite de poursuivre encore.

@ Marc
Vos mots si gentils me touchent infiniment. Que dire de plus sinon merci !

@ Frédérique
Une fenêtre même virtuelle est une belle ouverture pourvu qu’on y pose un regard enthousiaste, oui. Merci à toi et donne-nous encore de bien belles photos !

@ Géraldine
Je suis désolée pour les soucis que t’ont occasionnés tes blogs, mais j’espère te lire encore longtemps. Merci, Géraldine

Écrit par : saravati | 10/12/2010

Répondre à ce commentaire

J'arrive un peu en retard pour souffler avec vous tous les bougies. Je n'en ai pas connu trois. Ai pris le train en route mais je ne le regrette pas ! Que de bons moments de belles lectures passés ici. Bon anniversaire "Aux petits délires de Saravati".

Écrit par : Les nuages bavards | 11/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Les nuages bavards
Oh, je ne suis pas fétichiste des dates !
Juste un aide-mémoire. Merci de votre fidélité !

@ Jean
Tu crois que dans le virtuel, tout passe encore plus vite ? Merci, Jean.

Écrit par : Saravati | 14/12/2010

Déjà ! On ne voit pas le temps passer :)
Bon anniversaire et longue vie :)

Jean

Écrit par : Jean | 11/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir!
Le monde virtuel peut être terrible!!!J'ai vécu une grande déception voilà un peu plus d'un an et maintenant je me suis forgé une carapace!!
Bonne et douce soirée!
Excellente fêtes de fin d'année!
Bisous:CLAIRE

Écrit par : Boccone Claire | 22/12/2010

Répondre à ce commentaire

Belle réflexion sur le miroir du blog, cet appeau virtuel -- pas de féminin pour "miroir aux alouettes" ? -- cette addiction parallèle à d'autres mais pas encore indiquée avec la mention "Bloguer tue"...

Merci pour vos lignes et bonne année !

Écrit par : Dominique Hasselmann | 31/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Claire
Les carapaces ne sont pas incontournables. Parfois, il faut regarder les remparts avec d'autres yeux pour admirer au loin et plus près l'horizon !
Tous mes voeux, Claire !

@ Dominique
J'ose pourtant croire (dans ma grande naïveté) à l'authenticité, la spontanéité ...même si s'y adonner fait courir des risques virtuels mais vrais (!)
et si bloguer tue, ce n'est qu'à petit feu et avec possibilité de renaissance !
Merci à vous, que 2011 vous comble dans la narration fluide de nos petits travers et ceux des "grands"

Écrit par : saravati | 02/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.