22/11/2010

Masques

Lui si bavard, si inquisiteur, il est devenu muet, aveugle, il se terre au soleil dans son nouvel exil au milieu de ses amis de passage obligés.

La peur, c’est aussi dans le silence, les explications bafouilleuses, l’irrationnel, les regards fuyants, l’indifférence apprêtée.

 Lui pratique tout cela avec un art arrêté mais je ne suis pas dupe, un jour, j’ai su qui il était, du moins, ce jour-là …

 Il a préféré fuir devant un danger pourtant illusoire.

Sa force et sa confiance en lui, son humour décapant n’étaient-ils donc que des masques de carnaval ?

masque Nô image6563 def).jpg

12:40 Écrit par Saravati | Commentaires (20) | Tags : masque, confiance, humour, carnaval | Lien permanent

Commentaires

je ne pense pas que l'humour, la force ou la confiance en soi soient faux-fuyant ;)
par contre, je pense que ces personnes-là préfèrent fuir que de dire les choses, peut-être par indifférence, peut-être pour ne pas faire plus de mal que le mal en lui-même ;)

Écrit par : imagine | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ imagine
Tout à fait d'accord avec ta première phrase, ce sont de belles qualités, à condition qu'elles soient constantes.
J'ajouterai, la sincérité, véritable, même si elle ne correspond pas à nos attentes, même si le vent tourne ... Pas jojo pour démarrer la semaine, j'ai dû égarer mon humour entre deux averses.

Écrit par : saravati | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

pourquoi faudrait-il être constant ?

Écrit par : Lautreje | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ Lautreje
C'est vrai que les goûts évoluent. J'ose seulement espérer que les être humains sont autre chose que des marchandises que l'on jette après usage, sans pour autant devoir les traîner comme un boulet derrière soi. Une personnalité bipolaire n'est pas nécessairement un modèle à suivre ...

Écrit par : saravati | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

on t'a mise à mal, saravati ? j'en suis désolée. Mais faut-il pour autant généraliser ? :)

Écrit par : imagine | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ imagine
Pas vraiment, cela fait partie des histoires que l'on vit ou que l'on croise ... Les généralités sont faites pour être contrariées et les particularités pour converger. Avec des effets collatéraux !

Écrit par : saravati | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

Le propre des masques est de figer, de "réifier", les expressions sous forme d'une typologie de caractères... La fluidité de l'existence nourrit la plasticité expressive des êtres...

Écrit par : Gilbert Pinna | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

pourquoi ne pas assumer que fuir?

Écrit par : charles | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ Gilbert
Joliment dit. Fluidité et plasticité unis pour le meilleur et/ou le pire ...

@ Charles
Peut-être le début de la sagesse ...ou de la résignation ?

Écrit par : Saravati | 24/11/2010

Répondre à ce commentaire

mais ... il y a quelqu'un derrière?

Écrit par : aléna | 25/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ Aléna
Qui sait ? N'ai pas osé m'approcher de plus près !
Un fantasme, peut-être !

Écrit par : Saravati | 25/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les êtres humains sont si complexes ! Ton texte le montre bien, je trouve. Maintenant je ne sais pas si c'est une question de masque, il y a des choses aussi parfois que l'on ne veut (peut) pas voir de l'autre.
Très belle photo, masque inquiétant.

Écrit par : Hasard | 25/11/2010

Répondre à ce commentaire

Il y a tellement de sortes de masques... de protection.

Écrit par : m.o.p. | 26/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ Hasard
Si nous ôtions nos masques, tous nos masques, ne serait-ce pas effrayant ? Garder une part de mystère et être vrai dans la relation, pas facile !

@ Marcel
Se protéger est un besoin naturel. Se cacher suppose des intentions pas toujours honnêtes. Mais ça dépend de quel coté on se place, face ou derrière le masque ?

Écrit par : saravati | 26/11/2010

Répondre à ce commentaire

Je de dupe !

Écrit par : co errante | 27/11/2010

Répondre à ce commentaire

- Un jour j'ai su qui il était-
Donc le masque est tombé, il finit toujours par tomber un jour...
Marcelle

Écrit par : pâques | 29/11/2010

Répondre à ce commentaire

@ Co errante
Peut-être que la vie n'est qu'un jeu qui nous dupe ...

@ Marcelle
Jamais de certitude quant à l'absence de masques ...des visages changeants au gré du vent et des humeurs, peut-être !

Écrit par : saravati | 29/11/2010

Répondre à ce commentaire

A force de marcher à côté de ses pompes on n'entrave que dalle.

Se déguiser pour le plaisir est agréable surtout lors du carnaval, se déguiser par obligation pour pouvoir s'exprimer ou déguiser sa pensée pour rester dans la ligne du "politiquement correct" est une triste condition.

Amitiés,
Marc

Écrit par : marc charlier | 02/12/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai une grande collection de masques : ils me facinent. Nous portons tous un masque à un moment ou à un autre, certains en permanence...

Écrit par : danièle | 02/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ Marc
Les déguisements se suivent et ne se ressemblent pas ... Les utiliser à bon escient et sans intention de nuire !

@ Danièle
Belle idée de collection qui donne envie d'être différent ?

Écrit par : saravati | 03/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.