16/06/2010

Mythomania

reflets lignes rouge beige_def 2 MG_4888.jpg

La circulation de l’information, la mise en exergue de faits-divers particuliers a développé l’imagination débridée des personnes ayant une tendance à la mythomanie.

Quoi de plus facile de s’identifier à des personnages témoins ou acteurs de grands événements ou de petits faits marquants de la vie quotidienne ?

Des inondations dans ma région : « J’ai passé toute la nuit à racler dans ma maison à cause de la pluie qui chassait  sous la porte »0
Un feu chez des voisins : « Ma mère qui perd parfois l’esprit s’est levée cette nuit, elle avait froid, elle a pris les papiers qui se trouvaient sur la table pour allumer un feu : c’étaient des factures à payer et les cours de ma fille… ».
« Je me trouvais dans la gare de Bologne juste à l’endroit où une bombe a éclaté un quart d’heure plus tard, j’étais sortie pour aller prendre un café quand j’ai entendu l’explosion »
« Dans l’aéroport de …où nous étions en transit, il y a eu alerte à la bombe, nous sommes restés en transit, on a passé la nuit dans les fauteuils soyeux du grand directeur de l’aéroport. »
« J’étais au Heysel quand la tribune s’est écroulée, mon père avait triché sur mon âge pour que je puisse faire partie des secouristes »
« J’ai eu un grave accident quand j’étais enfant, j’ai dû subir plusieurs chirurgies du visage. Au début les gens du village se moquaient de moi, au fur et à mesure des opérations, cela s’est amélioré et aujourd’hui, je n’ai plus aucune trace, à tel point que le chirurgien qui m’a opéré avait pris des photos de moi à chaque fois et les a publiées dans une revue médicale, je suis donc célèbre dans certains milieux. »
« Si je n’ai pas une bonne orthographe, c’est à cause d’un accident qui m’a rendu aphasique pendant plusieurs années, j’ai dû réapprendre à écrire et à parler, je n’ai jamais récupéré tout à fait. »

Chaque fait pris isolément a toutes les apparences de la réalité parfois avec quelques détails extravagants, certes, la vie l’est parfois, mais l’accumulation de toutes ces péripéties chez une même personne éveille un sentiment de suspicion. Au départ, on se dit, le pauvre, il n’a vraiment pas de chances, c’est toujours à lui qu’il arrive des choses bizarres. Et de jour en jour au fur et à mesure des contacts avec cette personne, de nouvelles histoires viennent se greffer, on commence à se poser des questions, on n’a aucun élément pour vérifier les dires.

Il y a , j’en suis sûr, une part de vérité dans chacun de ces faits, sans doute certains sont-ils réels dans les moindres détails, mais la personne qui les raconte s’identifie systématiquement aux personnes qui les ont vécus. Des erreurs de chronologie sont parfois corrigées avec une petite entourloupe, un interlocuteur peu attentif peut s’y laisser prendre.

Le degré de conscience du mythomane n’est pas nécessairement constant, il semble de bonne foi.
Il a tendance à minimiser les conséquences négatives de ses déboires (forcément s’il ne les a pas subis !), à se donner des excuses pour ne pas avoir respecté ses engagements (la malchance l’a bloqué)

Les belles promesses qu’il vous a faites en toute honnêteté, il ne pourra pas les tenir, elles appartiennent à une autre dimension de sa réalité, cette réalité qui pour lui change constamment de visage au fil des circonstances sans qu’il puisse agir sur son destin : la mythomanie gère sa vie, sélectionne pour lui l’essentiel immédiat et l’accessoire rejeté. Vous ne devez pas lui en vouloir, il n’a sous doute même pas conscience de ses contradictions.

Le mythomane n’est pas un vicieux, il essaie d’embellir les contours de sa vie ou de la rendre plus intéressante que ce soit dans le positif ou le négatif, il a l’immense besoin d’être reconnu comme quelqu’un d’exceptionnel à qui il arrive toutes sortes d’aventures.

Dans le monde qu’il se créé, il ose ce que la plupart des hommes aimeraient faire et être, alors que la pression sociale est forte et les cantonne dans une petite vie programmée et monotone.

Le mythomane est un rêveur qui vit son rêve, du moins dans sa tête !
Et chaque réveil n’est qu’un intermède entre deux rêves !

11:32 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (13) | Lien permanent

Commentaires

Intéressant ;))
que dire de ceux qui critiquent les autres pour montrer qu'ils sont meilleurs qu'eux ? ;))
n'est-ce pas aussi embellir leur réalité.
Leur propre estime de soi
ou d'essayer ainsi de paraître plus lucide, plus "normal" plus sain ;)
bonne soriée

Écrit par : imagine | 16/06/2010

Répondre à ce commentaire

déf. à toute fin utile un mythomane n'embellit pas la réalité
il s'invente une réalité
et jamais la meme ;)
c'est comme ça qu'on comprend qu'il est mytho. d'ailleurs ;))

Écrit par : imagine | 16/06/2010

Répondre à ce commentaire

ah ! oui ! intéressant ! et le prolongement par "imagine" aussi .... c'est vrai que la société du spectacle et du spectaculaire favorise ce type de comportement. La vie ordinaire est vécu comme inintéressante : pour exister il semble qu'il faille en rajouter tout le temps : à l'image de cette frénésie médiatique. Les modèles que l'on nous propose ne sont pas très "sains" en fait.

Écrit par : carole | 17/06/2010

Répondre à ce commentaire

euh un mytho parfois ne sait pas qu'il l'est c'est l'éduc qui parle pas l'écrivaine;-) lol

Écrit par : Michaeline | 17/06/2010

Répondre à ce commentaire

Il doit bien s'ennuyer pour inventer autant, le pauvre :-)
Marcelle

Écrit par : Pâques | 17/06/2010

Répondre à ce commentaire

J'adore la phrase : "Le mythomane n’est pas un vicieux, il essaie d’embellir les contours de sa vie".

Écrit par : Danièle | 18/06/2010

Répondre à ce commentaire

Et je crois qu'il finit par croire ses propres mensonges.
Passe un bon weekend.

Écrit par : Philippe D | 18/06/2010

Répondre à ce commentaire

Dans un autre langage, certains les appelle des psychopathes !

Écrit par : CW | 18/06/2010

Répondre à ce commentaire

Et bien, tant qu'à être mythomane, je préférerais inventer des anecdotes positives que des catastrophes...!!
Mais on sait bien que ce sont les catastrophes qui font vendre, pas les bonheurs...
Le mythomane serait-il un produit qui ne cherche qu'à se vendre aux autres sans jamais y parvenir ?...
Ton texte est vraiment intéressant.

Écrit par : Hasard | 19/06/2010

Répondre à ce commentaire

Pour "Ricordi", c'est l'écran blanc ( pas de texte, pas d'image)...?...

Écrit par : Gilbert Pinna, le blog graphique | 23/06/2010

Répondre à ce commentaire

Etrange : une similitude entre cette photo et celle de mon blog hier.

Écrit par : Danièle | 23/06/2010

Répondre à ce commentaire

Réponse sincère ... @ imagine
Si on se place du point de vue du mythomane, il s’invente une réalité et si on se place du point de vue du « spectateur », il embellit la réalité, mais pas dans le sens de beauté mais dans celui de lui donner une valeur ajoutée qui le rendra intéressant auprès des autres. D’ailleurs, pour cela, il s’inspire de son entourage.
Critiquer les autres pour se prouver qu’on est mieux qu’eux ne relève pas de la mythomanie mais d’un complexe d’infériorité-supériorité (pour moi, ils sont siamois).
Merci et bon week-end

@ Carole
Oui, à chaque partition, il faut rajouter des dièses …pour que la musique soit plus tape-à-l’œil …

@ Michaeline
Je crois cependant qu’un mytho a des éclairs de lucidité, mais ça ne reste que des éclairs !

@ Marcelle
Oh, ce n’est pas l’ennui mais la pression sociale, se mettre à l’avant ! (parfois aussi se protéger)

@ Danielle
Merci, c’est toujours agréable d’embellir, même seulement des contours.
Pour la photo , c’est vrai : reflets de part et d’autre, toi dans l’eau, moi dans une vitre …toujours une aubaine pour les photographes, ces reflets.

@ Philippe
Peut-on jamais savoir ce qu’il croit vraiment ?

@ CW
Une petite tendance à l’exagération, non ? Je crois que les psychopathes sont beaucoup plus dangereux.

@ Hasard
Oui, inventer des choses positives voire des anecdotes comiques, c’est beaucoup plus agréable pour tous. Merci !

@ Gilbert
Vous êtes sûr de ce que vous avancez, Gilbert ?
Mon opérateur est un sacré faiseur de mirages !

Écrit par : Saravati | 25/06/2010

Répondre à ce commentaire

changé car marre des blèmes ici lol:-)

Écrit par : Michaeline | 25/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.