20/05/2010

Evasion

 

 

feuilles mauve cad def IMG_6672


Je t’ai souri
Virtuellement
Dès le premier mot
Il était habillé de rire
Recouvert d’une fine
pellicule de tendresse
J’ai regardé dehors
Le ciel, le bleu,
le vert, les fleurs
Puis j’ai fermé les yeux en soupirant …
Il n’y a pas d’évasion définitive !

10:08 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (11) | Tags : sourire, evasion, virtuel | Lien permanent

Commentaires

aurais-tu ouvert la boîte à chaussures?

Écrit par : aléna | 20/05/2010

Répondre à ce commentaire

Aléna Oui, mais il a bien fallu remettre le couvercle, je crois qu'elle comportait aussi quelques épines ...

Écrit par : Saravati | 20/05/2010

Répondre à ce commentaire

Mélancolie d'un soir ce chemin que tu suis...
Pourquoi vas tu mon cœur te perdre dans la nuit ?

Écrit par : Les Héphémères | 20/05/2010

Répondre à ce commentaire

S'évader
et toujours, derrière, plus loin , devant,
les petits filets d'ancrage.

Écrit par : Gilbert Pinna | 20/05/2010

Répondre à ce commentaire

Toute une philosophie! J'aime.

Écrit par : éric | 21/05/2010

Répondre à ce commentaire

ahah! mais elle n'ont que cela, des épines, et nous faisons comme Pandore : on la referme trop tôt!

Écrit par : aléna | 21/05/2010

Répondre à ce commentaire

poussière d'étoile, petit instant d'éternité éphémère.

Écrit par : carole | 21/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis la trace d'un lien, j'arrive chez vous, je vous découvre.
J’aurais pu attendre d'en lire un peu plus avant de vous saluer... mais il y a quelque chose de magique et de tendre ici...

Écrit par : gros nuages | 22/05/2010

Répondre à ce commentaire

Evasions @ Les Héphémères
C'est joli et musical !

@ Gilbert
Oui, garder toujours un contact avec le sol...hélas, parfois !

@ Eric
La philosophie du moment présent, merci !

@ Aléna
Il doit exister de très bons traitements contre les épines, mais ils sont personnalisés !

@ Carole
J'aime beaucoup l'expression "éternité éphémère" : tout un nouveau qui est et file !

@ Grosnuages
Merci d'être descendu jusqu'à moi. Mais la magie naît aussi et surtout de la rencontre de nos univers ! A bientôt, je monterai aussi jusqu'à chez vous !

Écrit par : Saravati | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

l'ami des chats Un tendre envol si prometteur, une liberté à peine acquise pour constater que le temps et la gravitation nous tiennent captifs

Écrit par : Charlier | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Marc Un bien joli commentaire sur les limites de nos frontières, merci !

Écrit par : Saravati | 25/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.