23/04/2010

Pour une poignée de tulipes

fille aux tulipes_MG_DEF  4929.jpg

 

Ne sait s’il reviendra

Les tulipes lui laissera

Leur relation aura duré

Le temps pour les pétales de tomber…

Ah si la vie

Était aussi

Bigarrée

Que ces fleurs avant

Qu’elles ne soient définitivement

Fanées …

13:31 Écrit par Saravati dans Dérives fictionnelles, Regards | Commentaires (6) | Tags : tulipes, solitude | Lien permanent

Commentaires

Une jolie poésie Une lippe pour des tulipes ;o)
J aime bien l'annotation en dessous de la photo ^^;o)
Douce soirée et beau weekend ensoleillé ;o)

Écrit par : Marie | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

l'ami des chats Ne désespérons pas, les jolies tulipes sont plus vaillantes qu'on ne le croit (surtout si on ne les cueille pas !)

Amitiés,

Marc

Écrit par : Charlier | 25/04/2010

Répondre à ce commentaire

C'est pour ça que le rouge existe... ;-)

Écrit par : co errante | 26/04/2010

Répondre à ce commentaire

Sobre, mais bien écrit

Écrit par : Satamon | 26/04/2010

Répondre à ce commentaire

Touché par ce texte. Oui, un rien et la vie perd toutes ses couleurs...

Écrit par : éric | 30/04/2010

Répondre à ce commentaire

Eh bien... oui...

Écrit par : aléna | 10/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.