11/12/2009

Automne, un soir...

 

Les ombres du passé peuvent-elles encore occulter le soleil présent ?
ciel rose mauve MG_5800

 

Ce soir par la fenêtre qui donne sur ce jardin abandonné aux feuilles d’automne, au-dessus du mur que forment les toits de maisons par-delà l’allée d’aubépines, elle aussi dégarnie, un disque jaune rouge a posé furtivement ses pénates quelques instants puis s’est enfoncé dans le sol invisible, laissant derrière lui un halo de couleurs.

La menace est là, lignes fondues et alternées, du jaune or en passant par le gris bleu et couronné par un voile orangé entrecoupé de mauve, une toile qui s’étale derrière les bouleaux squelettiques et les recouvre de douceur. Le vent les agite et la voile à l’arrière semble amorphe, il faut longtemps s’arrêter à la contempler pour apercevoir ça et là quelques soubresauts timides.

Quelques feuilles pas encore rejetées par le tronc n’ont rien compris à l’enjeu et s’accrochent désespérément à ces bras qui peu à peu les arrachent pour les laisser fuir, se noyer dans les herbes humides ou pénétrer dans l’intimité moite des gouttières
.

00:25 Écrit par Saravati dans Images personnelles | Commentaires (14) | Tags : automne, jardin, soir | Lien permanent

Commentaires

Ce texte est une réussite en ut majeur! Bisous de nuit!

Écrit par : zabou | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

Des feuilles souffrant des vertiges, plus mortes de peur que vive la liberté !

Écrit par : JEA | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les ombres du passé rappliquent parfois avec presque autant d'émotion... à y rien comprendre...

Écrit par : elle c dit | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

en rut majeur aussi , Zabou , non ?
Sissi !

Écrit par : A. No Name Cactus | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

toujours au luth sur ses flutes !

Écrit par : A. No Name Cactus | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

Le seul incendie qui ne fasse pas peur. Et un des plus beaux ciels que j'aie jamais lus.

Écrit par : Claire | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

Ovni ton style, Original, Vivace, Nectar Intuitif....
J'aime ta façon d'annoncer...Bravo l'artiste. Et bizzzz

Écrit par : Edouard | 11/12/2009

Répondre à ce commentaire

Le soleil flamboyant et ces feuilles stupides qui n'ont rien compris à la marche du temps (comme les vieilles dames et les liftings):-)
Bon dimanche
Marcelle

Écrit par : Paquesmarcelle | 13/12/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime.

Écrit par : Marcel | 13/12/2009

Répondre à ce commentaire

Je me permets de répondre à votre question inaugurale : oui.

Écrit par : Chr. Borhen | 14/12/2009

Répondre à ce commentaire

Ciel d'été Je vous envoie un peu de mes nuits d'été pour réchauffer toute cette humidité... :)

http://nicolasbleusher.wordpress.com/2009/05/24/certains-soirs/

Écrit par : Nicolas Bleusher | 14/12/2009

Répondre à ce commentaire

"et quand vient le soir.... pour qu'un ciel flamboie, le rouge et le noir ne s'épousent-t-ils pas ?".

Écrit par : baladine | 14/12/2009

Répondre à ce commentaire

Comme Bohren, je réponds oui à la question, les ombres du passé ont se pouvoir...

Écrit par : helenablue | 16/12/2009

Répondre à ce commentaire

Soir d'automne et après ... @ Zabou
Je ne suis pas musicienne, maie je m'incline ...merci.

@ JEA
La peur du vide et de la chute est un avant-dégoût de sombrer ...

@ elle c dit
Le passé écrit devient papier collant ...

@ Cactus
La saison de la chasse aussi et occis pour les animaux !

@ Claire
Ce ciel est sans fard .Vue sur mon jardin et plus loin ...sans doute existe-t-il ailleurs, il suffit d'ouvrir les yeux au bon moment

@ Edouard
Oû Va Nous Inviter ce ciel de feu ? Merci à toi.

@ Marcelle
Tu crois à la coquetterie des éléments tombants ?

@ Marcel
Merci à toi.

@ Christophe
C'est une question ouverte, la réponse n'est jamais définitive ...

@ Nicolas
Jolie attention que je cueille au passage.

@ Baladine
Ne nous quitte pas (plus) Carole !

@ Helena
voir Christophe (pardon, j'ai la flemme !)
Amitiés.


Écrit par : Saravati | 17/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.