19/11/2009

Mots cassants

Tout briser avec des mots, sans savoir comment ils sont arrivés, comment ils ont envahi tout l’esprit et sont sortis comme un train sort d’une gare, machinalement sur des rails prédéterminés, peut-être pas au bon moment, peut-être pas pour une bonne destination.

 

Simplement un alignement de wagons pleins de mots houilleux de rage ou transparents d’indifférence.

 

Des mots à la vie autonome mais que l’on a cultivés dans un champ de mines pour qu’ils vous explosent à la figure au premier frottement contradictoire

 

Des mots qui ont étouffé leurs compatriotes aux contours raffinés, délicats, doucereux pour mieux prendre leur place en première classe, rutilants et braillards

16:05 Écrit par Saravati | Commentaires (14) | Tags : mots, gare, destination, mines | Lien permanent

Commentaires

Il y a des mots comme des morsures, des morts subites...

Écrit par : JEA | 19/11/2009

Répondre à ce commentaire

Il y a des mots pour marcher sur les autres et même pour les assassiner (en un mot ? mocassins).

Écrit par : JEA | 19/11/2009

Répondre à ce commentaire

JEA Vous avez pris le mors aux mots, merci pour ces mots déguisés et aiguisés ! Tant qu'ils ne se transforment pas en maux !

Écrit par : Saravati | 19/11/2009

Répondre à ce commentaire

Il y a des mots pour saluer tendrement tout en jouant (les moqueurs).

Écrit par : Elisabeth.b | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

hello très très beau travail artistique!
Une accro à ton blog;-)
amitiés!!!

Écrit par : Zabou | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

oui , j'ai bu une mort subite à votre santé , puis une guiness puis un beaujo laid nouveau : je suis paf mais pas grave ! _ vous avez rejoint C;W. en mon blog ciné puisque vous filmez toutes deux si bien les mots _
à plus !

Écrit par : A. No Name Cactus | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Des mots cassants ? Oui, bon, pas de quoi en faire un fromage. Du reste, comme le remarque justement Gide, "on pardonne plus difficilement un mauvais mot qu'un mauvais acte." C'est étrange.

Écrit par : Chr. Borhen | 21/11/2009

Répondre à ce commentaire

Il y a des mots qu'ils ne faut pas approcher, parce qu'ils ne s'oublient pas d'un cop de baguette magique. Au nom de l'amour, peut-on tout dire ? Je ne crois pas, non. De l'élégance toujours dans le respect de l'autre.

Écrit par : Brigitte giraud | 21/11/2009

Répondre à ce commentaire

ouh lala y a du mouvement chez toi;-)))))))))))))))bon week-end!

Écrit par : Zabou | 21/11/2009

Répondre à ce commentaire

La langue assasine, les mots s'envolent et se pose
s'incrustent parfois pour affoler nos esprits :-)
Marcelle

Écrit par : Paquesmarcelle | 21/11/2009

Répondre à ce commentaire

Je connais ces mots-là...Et je ne suis pas d'accord avec Chr.Bohren ni avec Gide : il y a des mots qui tuent, qui démolissent l'autre ou le salissent. Il ne faut pas sous-estimer leur pouvoir.

"Les mots ont le pouvoir de détruire ou de guérir.
Lorsqu'ils expriment la vérité et la compassion, ils peuvent transformer le monde où nous vivons."
Bouddha, fondateur du bouddhisme

Bonne fin d'après-midi, Savarati...

Écrit par : Petit Poucet rêveur | 22/11/2009

Répondre à ce commentaire

Sans casser les mots @Elisabeth
Les trains de mots se suivent et ne se ressemblent pas, heureusement !

@Zabou
Merci à toi !

@ Cactus
A votre santé, mais ne restez pas seul à boire dans votre coin-coin !

@ Christophe
A l'inverse des coups, les mots mauvais semblent ne pas laisser de traces, mais je crois qu'il n'en est rien, plus on les enfouit, plus ils nous rongent !

@ Brigitte
De l'élégance dans le respect de l'autre, une belle devise !

@ Marcelle
Même s'ils s'envolent, ils laissent souvent des cicatrices !

@ Petit Poucet
"Les mots ont le pouvoir de détruire ou de guérir. "
au moment où ils s'extériorisent, nous n'avons pas toujours conscience de leur impact, hélas !

Écrit par : Saravati | 24/11/2009

Répondre à ce commentaire

.....
Des mots qui haranguent, des mots qui big banguent
Des mots qui s'inventent, qui nous merlenchantent
Ou bien qui s'plantent
Des mots qui tournesolent et qui décamisolent
Des mots vaches des mots trash des mots clash des mots flash
Des modestes accoutrés de panache
Des mots dingues à l'ouest à l'ouest
Qu'on déplume avec pudeur
Ou pour foutre à poil son coeur
Des mots marteaux pour ceux qu'on enclume à sec
Des manteaux de mots pour sortir son nec
Plus ultra des mots qui rappent des mots qui frappent
Des mots qu'on attrape
Comme un virus de communion
Des mots d'amour des mots tout cons
Des mots qui s'déplanquent et qui pillent les banques
Des mots qu'on flanque aux crachoirs des tanks
Des mots fléchés pour toucher une absence
Ou qu'on croise en signe d'impatience
Des mots jaillis d'un dictionnaire de frime
Diables à ressorts dieux de l'escrime
Des mots bien trempés dans l'acier
Des mosaïques en vers fleur-bleutés
Des mots giflant le désespoir
Ou sifflant des litres de cafard
Des mots boulimiques à vous mettre à bout
Qui vous bousculent en vos tabous
Des mots pour y croire, des mots crus
Des mots lestés de superflu
Des mots corsés pour faire un tabac
Des mots volutes qui tombent à plat
Des mots qu'on éjacule sans point ni virgule
A l'oie blanche enneigée qui fond fond fond
Aux marionnettes de luxe aux étoiles des bas-fonds
Des mots coups d'poing de suspension
Des mots qu'on goûte et qui dégouttent
De sueur et swinguent en balles-musette
Des uppercuts pour les jours-défaite
Aux briscards poufs et à toutes les putes
Aux ras-d'la-touffe aux fiers-à-bras des pâquerettes
Des mots crachés des mots baisers
Des mots soleils à la nuit tombée
Des mots velours des mots d'acide
Des mots d'humour des anti-suicide
Pour mollusques d'hiver et requins de printemps
Et inversément
Des mots qu'on dit nobles des mots cloportes
Piquette ou grand vignoble peu nous importe
...Mais des mots tout simplement !

EDOUARD (juin 2006)

Écrit par : Edouard | 24/11/2009

Répondre à ce commentaire

Après cet inventaire que pourrais-je ajouter, Edouard.
Merci pour ce festival de mots qui dansent !

Écrit par : Saravati | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.