13/11/2009

Derrière les mots

Derrière tous ces mots faussement  acides que l’on se lançait à la figure, on devinait  une forme de tendresse inavouée. La colère grimpait à son paroxysme et retombait sous un voile de douce lucidité.

Je restais assise, souriant à ces mots auxquels nous avions donné vie si prenante, l’espace de quelques minutes.

Je n’aurais pas pu dire pourquoi nous nous étions ainsi  accrochés :  le hasard, les ondes, l’humour, un ressenti inhabituel, la connivence de la bagarre, le goût du spectacle aussi.

Oui, ces mots restaient en moi, persistance rétinienne recherchée. Certaines phrases me trottaient dans la tête comme une mélodie qui vous colle et dont on ne parvient pas à se débarrasser.

Mais, surtout, c’était cette volonté de ne pas avoir envie de le faire qui me faisait peur…

08:01 Écrit par Saravati | Commentaires (11) | Lien permanent

Commentaires

Expérience : avec une personne dont l'amitié vous est chère, s'installer à une table bien à vue de bistro. Et crescendo, faire monter la mayonnaise mettant mal à l'aise d'une querelle de plus en plus virulente et virevoltante. Très vilaine querelle mais totalement fausse...
Si vous permettez un simple conseil : choisir le sujet en fonction de la clientèle du bistro, des spectateurs à mystifier.

Écrit par : JEA | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Mais, Saravati, y m' semble que j'ai déjà lu ce texte !....
Ici même ?...

Écrit par : Shampoing à la camomille | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Shampou ... Vous délirez ! N'abusez plus du shampoing ! A moins que vous ayez un don prémonitoire ...ou que vous soyez entré par effraction dans mes tiroirs secrets !

Écrit par : Saravati | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

JEA Oui, ces sont des petites expériences de laboratoires ouverts mais les cobayes, invités malgré eux au spectacle devront quand même payer leur consommation !

Écrit par : Saravati | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Effectivement, mon p'tit shampoing, faut pas boire la nuit !!!
Saravati ne se répète jamais !!!!

Écrit par : Démêlant Kygliss | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Démêlant Vous avez trop d'indulgence envers moi, et vos paroles glissent doucement en se mêlant aux miennes ...

Écrit par : Saravati | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Des mots bleus en quelque sorte ?
Bises.

Écrit par : C. Watson | 14/11/2009

Répondre à ce commentaire

Ah les coulisses d'un théâtre sont toujours intéressantes. On voit l'envers du décor, les comédiens démaquillés, les vieilles chaises sur lesquelles ils attendent leur scène ; on voit aussi les pompiers...
C'est très intéressant...

Écrit par : L'Oréal | 15/11/2009

Répondre à ce commentaire

Découverte Je découvre votre blog avec joie !

Écrit par : hortensia | 15/11/2009

Répondre à ce commentaire

D'où viennent les incompréhensions ? Où cela commence-t-il ? C'est toujours mystérieux, ça !
bonne soirée à toi.

Écrit par : Brigitte giraud | 15/11/2009

Répondre à ce commentaire

Envers les mots mais pas contre tous !

@ Watson
Pas uniquement bleus avec des particules ça et là d'arc-en-ciel après un si faux orage !

@Loréal
N'est-on pas toujours dans les coulisses de quelque chose, parfois même sans le savoir ?

@Hortensia
Je fais de même avec le vôtre, plaisir partagé !

@Brigitte
A partir du moment où cohabitent deux personnalités, le risque est plus qu'aléatoire

Écrit par : Saravati | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.