10/10/2009

Champ de foire

Hier sur le champ de foire, comme exilés, nous sommes deux couples qui allons et venons, atterris ici, attirés par la faim parce que sur la Place la confection des crêpes liégeoises sur les bobines durait trop longtemps et que la file était trop longue.
En quelques minutes, nous avons quitté le monde médiéval, coulée d’un week-end de septembre pour pénétrer dans le brouhaha foiresque !

A un stand de loterie, le bonimenteur nous interpelle, P et moi, lui, avec sa canne qui l’aide à affronter vaillamment sa tendinite toute fraîche : « Hé, les amoureux, tentez votre chance, tout le monde gagne ! »
P., en riant, me prend par l’épaule pour attester de ce nouveau statut tombé du ciel.

Ensuite nous nous sommes empiffrés de croustillons graisseux et brûlants sous l’œil amusé des forains, des jeunes de bonne humeur, souriant à nos blagues d’adolescents attardés.

Repassons devant le bonimenteur, dans un ordre différent et le forain, pas physionomiste pour un sou en interpellant P et sa femme de s’écrier : « Hé, les jeunes mariés, ne ratez pas cette occasion,  ici tout le monde gagne ! »

Ah mémoire visuelle, quand tu nous joues tes plans foireux de foire !

Hé, l'Ami, faudrait peut-être que tu changes de métier !
A moins que ta connaissance de la fluctuation des hommes soit telle que tu retournes toi aussi les situations comme on mélange des dés dans un gobelet !

Commentaires

Tourneboulante cette histoire de loterie...

Écrit par : Claire | 10/10/2009

Répondre à ce commentaire

@ MCA c'est des types comme vous qui parlez de 'belgicains' que l'extrême droite recrute pour renforcer leurs rangs... n'êtes même pas capable humainement de vous excuser auprès de JEA, qui est un gars génial... et comble toute la secte continue à vous faire des ronds de jambe !!

Écrit par : CLAIRE | 10/10/2009

Répondre à ce commentaire

On n'est pas tous les jours à la fête.

Écrit par : Chr. Borhen | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

A CLAIRE Je transmets votre message qui ne m'est pas destiné à MCA qui j'en suis sûre vous répondra !

Écrit par : Saravati | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

@Saravati, MCA and co.
J'ai exagéré bien sûr, je sais bien que ce n'est pas le cas... J'aime bien JEA, je l'ai senti très blessé et le fait qu'on me titille en parlant en mon nom ça m'a fait sortir de mes gonds sur votre plate-forme... désolée!! et j'ai aussi comme l'impression d'une enième manigance. Je crois que je vais arrêter les commentaires et diminuer mes heures de lecture sur clavier. On s'attache et cela devient une drogue alors que j'ai un projet précis à réaliser et que le temps presse. Je continuerai à vous suivre mais sans m'impliquer.
Ne lâchez pas votre passion de l'écriture, vous avez tous l'amour des mots, du talent à revendre, une belle sensibilité et beaucoup d'humour. Bonne chance !

Écrit par : CLAIRE | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les ironies de l'existence qui ne disent rien (s'en fout le bonimenteur de qui est qui avec qui), mais qui atteignent quand même... Finalement plein partout de ces frottements qui râpent.

Écrit par : Brigitte giraud | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

CLAIRE J'ai suivi cette histoire d'assez loin, mais vous savez que lorsque l'on s'attaque aux "valeurs" (ou ce qu'il en reste) politiques et ou morales d'une société, cela vire souvent au débordement passionné. Je ne peux vous en vouloir de défendre une personne que vous connaissez sur les blogs et que vous appréciez, qui lui même a défendu...
Ce que je peux vous dire, pour le peu que je connaisse MCA, c'est que sa véhémence n'est pas de la méchanceté, que la polémique fait partie des règles du jeu de ce genre de discussions et que les mots ne sont jamais que des mots. Evidemment exprimés dans un cadre "virtuel" ils se retrouvent tels quels dans une nudité parfois choquante parce que détachés du contexte. Nous sommes des adultes prêts à entendre des mots qui nous déplaisent voire que nous trouvons insultants et prêts aussi à réagir. Il ne s'agit pas d'avoir le dernier mot, il s'agit d'échanger des propos parfois, voire souvent contradictoires et d'acter un accord ou un désaccord.
J'ose espérer que JEA qui me paraît quelqu'un d'intéressant n'est pas parti pour toute cette polémique finalement banale.
Je vous remercie pour vos encouragements et croyez bien que je n'ai pas l'impression de faire partie d'une secte ou d'une clique.
Jr voudrais ajouter que je ne suis pas machiavélique au point de croire qu'on a utilisé votre prénom à des fins détournées. Vous savez comme moi que votre prénom est assez courant, pourquoi croyez-vous ai-je choisi un pseudo comme le mien ?
Nous sommes tous des anonymes, mais il y en a qui le sont moins que d'autres.
Au plaisir de vous lire.
Je suis belge moi aussi et je ne compte pas les bananes, mais il y en a, ici comme ailleurs et croyez que quand je vois ce qui se passe en France, je suis plutôt contente d'être ici même si les murs sont étroits et les idées parfois déjantées. La politicaille ici ou ailleurs n'est jamais une panacée !

Écrit par : Saravati | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

Je sais tout ce que vous me dites mais c'était bien de pouvoir le lire, merci Saravati !

Écrit par : CLAIRE | 11/10/2009

Répondre à ce commentaire

Quand ça foire, ça foire...

Écrit par : Ivan de Sarajevo | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Des fommes, des foires et des fscoubidou-bidou- ouais...
Lamentable, fe sais...

Écrit par : Lothar de Ringis | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Lothar de Ringis Vous pouvez remettre votre dentier, je dirais rien à personne, peut-être qu'ils ont pas remarqué !

Écrit par : Saravati | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Vous moquez pas d' mon dentier... Ça arrive aux meilleurs... et aux meilleures ! On dit que le Saint-Père, en a un lui aussi... Sinon, ce s'rait "Fe fous falue marie... etf, etf, etf...."

Écrit par : Lothar de Ringis | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai collé une photo de vos beaux yeux durs sur un mur de ma petite cellule grise , je me suis permis !
Sissi !

Écrit par : A. No Name Cactus | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Je confirme, saravati, z'avez de jolis zyeux...

Écrit par : mon chien aussi | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Lothar de ringis...

J'le crois pas...

Pis les scoubidous, je vien juste de les ressortir!

Copieur!

Écrit par : Vinosse | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Je trouve ça résume bien le sens de la vie : tirés au sort, tirer le bon (le mauvais) numéro, et dans tout ça qui tire les ficelles ?

Écrit par : C. Watson | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Monsieur Vinosse, vous les avez ressortis alors que les miens sont restés toujours à ma portée. Escroc !
Des fommes, des foires et des fscoubidous-bidous-ouais !...

Écrit par : Lothar de Ringis | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Une belle écriture, il est vrai.

Écrit par : Marcel | 13/10/2009

Répondre à ce commentaire

Beau texte.
@mitiés

Écrit par : Zabou | 13/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.