03/10/2009

Guerre souterraine

Une déclaration commune d’impôts n’était pourtant pas déclaration de guerre.

Mais tout entre eux, décimés par l’ennui, prenait des airs de conflits, divergences, intransigeance.

Sans trêve ni répit, inlassablement.

Présage d’une imposition lourde et cruelle !

 


11:20 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (7) | Tags : declaration, impot, guerre | Lien permanent

Commentaires

Pour moi, ici, comme une réminiscence... j'ai lutté pour la paix, et je l'ai gagnée.

Écrit par : carole | 03/10/2009

Répondre à ce commentaire

Tout est prétexte à guerroyer, si c'est ce que l'on cherche et veut. Et quel ennui ça doit être, cet ennui de ne pouvoir se conduire autrement...

Écrit par : Brigitte giraud | 03/10/2009

Répondre à ce commentaire

sans trêve ni dépit non plus ?
imposez-vous donc une bonne sieste !
Sissi !!

Écrit par : A. No Name Cactus | 03/10/2009

Répondre à ce commentaire

Y a le divorce aujourd'hui... ou alors j'ai pas bien compris...

Écrit par : mon chien aussi | 04/10/2009

Répondre à ce commentaire

Mon chien aussi Faut pas tout prendre au premier degré, et d'ailleurs, si les gens se séparent, ils se retrouvent seuls à radoter et ça n'a pas d'intérêt. Bon, je plaisante. Le texte, c'est un parallèle entre deux interprétations du mot déclaration. Ne faites pas semblant que vous n'aviez pas compris !

Écrit par : Saravati | 04/10/2009

Répondre à ce commentaire

... savez que je comprends rien... c'est ma nature...

Écrit par : mon chien aussi | 05/10/2009

Répondre à ce commentaire

Belle idée ! Parfois les ressentiments sont plus lourds que les impôts.

Écrit par : gballand | 17/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.