17/08/2009

Bulle

Je l’écoutais parler et je n’entendais rien, des sons informes qui n’arrivaient pas à la lisière de ma conscience.

J’étais ailleurs, insensible à ses fréquences.

Ce n’étaient que des mots, du moins je l’imagine, enfermée que j’étais dans une bulle insonorisée.

Que sont les mots sinon l’expression furtive d’une réalité tronquée ?

11:41 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (10) | Tags : bulle, sons, realite | Lien permanent

Commentaires

être dans sa bulle! voici une expression que j'aime bien, très parlante si je puis dire: quel meilleur moyen pour s'évader que de s'y enfermer? entendre des sons, voir des personnes, sentir un parfum mais toujours n'être que soi avec soi. pas longtemps jamais mais parfois quand une conversation se fait ennuyeuse, je m'y réfugie et je songe. c'est délicieusement pratique. mes petits enfants qui sont très malins disent à ceux qui essaient de m'en faire émerger: çà y est, mamie a pris son air poétique!
je te remercie de ton dernier com aprés le mien sur le post précédent. il était si juste! et je l'ai gardé.
je t'embrasse bien amicalement!

Écrit par : mimi | 17/08/2009

Répondre à ce commentaire

Impossible de répondre à la question sur les mots ; c'est pour ça que l'homme continue d'en écrire.

Écrit par : Dominique Boudou | 17/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ah la fameuse bulle... je la connais bien... et elle m'est nécessaire souvent... avec trois Gremlins ! Je t'embrasse...

Écrit par : Or | 17/08/2009

Répondre à ce commentaire

Try again... Je fais une nouvelle tentative... Je voulais vous remercier de votre passage "chez moi" et vous dire combien j'avais apprécié votre billet précédent (celui-ci aussi d'ailleurs ;-)), mais j'ignore pourquoi, mes commentaires ne s'enregistrent pas et aucun autre moyen de vous les faire parvenir... C'est comme si mes mots étaient criés dans le vide, là où rien ne résonne et où on n'entend rien ;)

Écrit par : P_o_L | 18/08/2009

Répondre à ce commentaire

Je découvre votre blog, tout en sensibilité et délicatesse. Les mots sont de drôles de copains qui sont notre mise en présence et...en absence parfois.

Écrit par : Brigitte giraud | 18/08/2009

Répondre à ce commentaire

Quelle belle réflexion sur les mots; c'est très bien d'exploiter un thème (surtout celui-là)! Cela crée un pont vivant entre les textes. Les mots sont souvent des mirages qui ne peuvent approcher la moindre bribe de vérité. Les mots disent mais créent-ils?
Merci pour ts preuves d'amitié et tes éloges!
à bientôt!
bises
Géraldine

Écrit par : MULLER Géraldine | 18/08/2009

Répondre à ce commentaire

Petite visite J'ai lu en diagonale, j'aime la sensibilité de votre espace merci...
à bientôt..

Écrit par : elle c dit | 19/08/2009

Répondre à ce commentaire

Il est important de pouvoir s'y retrouver un instant dans sa bulle, mais ce n'est pas donné à tous le monde. Tendrement

Écrit par : Satamon | 22/08/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup votre style!

Écrit par : vente peluche | 26/08/2009

Répondre à ce commentaire

Feedback @ Mimi
Oui, la bulle est parfois une enveloppe merveilleusement moelleuse...

@ Dominique Boudou
Nous sommes bien au coeur du sujet !

@ Or
Trois, seulement ? J'aurais imaginé davantage !

@ P_o_L
Mais si, cela résonne, mais vous ne l'entendez pas, quand on parle de bulle...

@ Brigitte
Merci Brigitte, j'espère que nos mots respectifs auront encore bien des occasions de se rencontrer.

@Géraldine
Je crois qu'il arrive que les mots cessent des outils pour être eux-même acteurs.

@ elle c dit
la lecture en diagonale est un premier pas vers une géométrie de la connaissance !

@Satamon
... à condition de ne point y resté enfermé !

@ vente peluche
Je me suis dis : Tiens, quel nom étrange pour un blog et puis j'ai compris : que de belles choses douces chez vous ! Merci.

Écrit par : Saravati | 26/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.