20/05/2009

Réalité (s)

Masque IMG_9249 -3 bis

 

 

 

Il y a dans le monde des choses qui n’appartiennent pas au monde et pourtant sont. Plus fortes, voire plus réelles que la réalité du monde parce que subjectivement présentes dans notre esprit.

Trouver l’équilibre entre ce que la société appelle peut-être à tort la réalité concrète et notre interprétation abstraite d’autres réalités relève d’une prouesse équilibriste.

Entre deux chaises ou sur le fil du funambule sommes-nous sans cesse à nous poser les questions sur la matérialité de là où nous posons le pied, là où notre réalité subjective abstraite pourrait coïncider avec la réalité objective, sinon dans quel gouffre enfermons-nous notre esprit ?

La société dans ses structures matérialistes et militarisées voudrait que nous ne déviions pas des trajectoires qu’elle a pré-établies pour nous. Les déviants seront sanctionnés ou marginalisés, ils pourront dans le monde où ils s’enferment s’échapper par l’esprit de la cruauté du monde standardisé.

Mais l’esprit aussi est régenté par la société dans ses déviances, l’homme pour échapper à ces contraintes a plusieurs solutions : la folie, le rejet de la société, le suicide ou …la créativité.

18:18 Écrit par Saravati dans Contours insolites | Commentaires (6) | Lien permanent

Commentaires

Je ne sais pourquoi, en lisant ce texte, j'ai pensé à Folon, bonne journée!

Écrit par : zabou | 22/05/2009

Répondre à ce commentaire

Et bien je pratique souvent le second degré;-)

Écrit par : zabou | 22/05/2009

Répondre à ce commentaire

et heureusement... la majorité choisit la créativité. mais il faut bien dire que nos plus grands Artistes ont eu ou ont souvent des problêmes parce qu'enfin c'est bien de peindre ou d'écrire des textes ou de la musique... mais il y a l'avant et l'aprés création quand l'esprit se met à galoper et que les questions reviennent sans réponses et la folie n'est pas loin ou du moins ce que les autres, les gens "normaux" posent comme telle!
des questions: de quoi sommes-nous faits? pourquoi sommes-nous là et qu'y a-t-il avant et aprés? pourquoi la pensée? ...
nous nous interrogeons tous mais avons-nous un semblant de réponse? jamais! on peut lire tous les livres philosophiques écrits à ce jour, personne ne peut répondre. alors quoi? ne plus se poser de questions? mais la tête bat sa chamade et nous n'y pouvons rien que prendre la plume, le pinceau..., la matière à éviter la pensée, la vraie!
je te souhaite une belle fin de we, il fait si chaud! je t'embrasse!

Écrit par : mimi | 23/05/2009

Répondre à ce commentaire

J'étais d'abord plutôt d'accord en lisant ces lignes. Mais à y réfléchir plus, je me demande si, plutôt que de personnifier et attribuer une forme de volonté à la société, ne vaudrait-il pas mieux considérer qu'il nous revient à nous, qui la constituons, de l'améliorer, la modeler, en la connaissant, l'acceptant et s'y investissant ? Épouser plutôt qu'opposer, pour mieux améliorer. Il me semble que c'est Confucius qui disait "Au lieu de se plaindre de l'obscurité, mieux vaut allumer la lumière." Ou quelque chose comme ça.

M'enfin bon, c'que j'en dis moi...

:-)

Écrit par : Simon | 23/05/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime la dimension introspective et philosophique de ce texte... Il est vrai que la société détermine beaucoup nos vies. Un médecin m'a d'ailleurs dit récemment que les maladies pouvaient avoir une source socilogique (préjugés, idées reçues, prégnance de la religion) qui entraîneraient un conflit entre l'esprit et notre corps.
Pourquoi vivons-nous dans telle société plutôt qu'une autre, dans tel pays plutôt qu'un autre? Non seulement nos vies seraient différentes, mais nos coeurs aussi... Alors quel est le sens de tout cela? Voilà les questions que je me pose...

Écrit par : MULLER Géraldine | 24/05/2009

Répondre à ce commentaire

vraiment un très beau texte que je partage entièrement avec toi ! il ne fait pas beau dans notre société de penser différemment, autrement sous peine d'être marginalisé.... nous sommes dans le royaume de la pensée unique... les dogmes ont changé: ils étaient religieux (et le sont toujours, mais le bûcher est fini ,quoique ...!), maintenant, ils sont économiques, sociétaux... surtout ne pensons pas autrement que les autres !
A l'heure de l'Europe, n'allons pas voir comment pense le voisin (cela pourrait nous donner des idées , mauvaises évidemment!). Alors il est toujours plus facile de tirer sur le technocrate bruxellois que d'écouter son voisin étranger : ce que font les politiciens français ! Votez pour L'Europe, mais pas pour celle que l'on a construite, mais on va en faire une autre cent fois mieux !.....
"j'ai toujours raison donc les autres ont tort ! c'est scientifiquement prouvé !"......
Mais je dérive ! au secours !
Eh oui, Il ne nous reste plus que la création et la créativité pour avoir de l'air, du bon air !!!

Merci pour cette réflexion

Bonne journée et @ bientôt !

Écrit par : nestor | 28/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.