14/05/2009

Une corde pour la discorde

La discorde tisse sa toile infiniment fine et nuancée, ébranle les certitudes des sentiments autrefois confirmés, s’entête à ressasser les paroles perfides, les mots aigus, cherche des ronces dans les déserts, des silex dans les champs, des brisures dans le ciel.
Pour le simple plaisir de semer l’unique graine qu’elle connaît, l’ivraie des cerveaux, le fiel de la bouche, les acouphènes des pavillons, les corps flottants des champs visuels.

La discorde balance son grand foulard de bruine sur nos têtes, étouffe notre visibilité, asphyxie les paroles consolatrices.
Elle se repaît de la tristesse, de la déprime, du vent rageur.
Elle peinturlure de noir les reflets d’argent, les rires joyeux, les clins d’œil complices pour obscurcir nos horizons qu’elle opacifie de son brouillard

Elle ne connaît ni consolation, ni compassion, ni répit.
Elle alimente les petites contrariétés les transformant en grandes fureurs ivres, elle pénètre dans les cœurs fatigués, les exhortant à responsabiliser leur entourage.

Elle est toujours aux aguets, la moindre alerte, le moindre son, le moindre cri la propulse instantanément sur le champ de bataille à ciel ouvert.

Personne ne l’aime mais elle fait partie de nos vies, s’insinuant dans nos veines, réveillant en nous des monstres de fureur.
Dans sa grande vigilance, elle entend le moindre battement des tempes. Elle ne connaît pas le sommeil mais elle veille jour et nuit à raviver le volcan endormi qui palpite au fond de nous…

Elle résistera aux grands séismes, aux catastrophes naturelles ou humaines, elle est née avec la vie et ne s’éteindra qu’avec elle. On peut la combattre mais tel le phénix, elle renaît, à chaque fois de ses cendres…  

21:39 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (4) | Lien permanent

Commentaires

Bonsoir Saravati, Je suis très touchée par ce texte or incapable de dire pourquoi, je viendrai le relire à tête reposée, merci pour ces mots si bien agencés!
Belle soirée ou bonne nuit;)

Écrit par : zabou | 14/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les jeux de mots et de styles , je sais ce qui m'a émue! Bonne soirée !

Écrit par : zabou | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

La discorde, les disputes, les mots blessants,...toutes ces inventions humaines créées par la jalousie, le manque de respect, l'égoïsme.
Pour vivre plus heureux, que chacun s'occupe de son assiette.

Écrit par : Philippe D | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

voila! je pense que c'est surtout l'apanage de la jeunesse que de chercher à envenimer les choses, manque de recul pour mieux gérer, relativiser.
en vieillissant on s'attache au contraire à apaiser et on n'y parvient pas souvent quand on se trouve devant une personne plus jeune. avons-nous les temps? en tous cas moi je cherche l'harmonie dans mes relations avec autrui alors quand vient la discorde, les dents grinçantes, tous ces petits trucs qui pourrissent l'instant, hop! je fuis, amoureuse de sérénité que je suis:)!
bonne journée, il fait si beau, bises amicales!

Écrit par : mimi | 19/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.