09/04/2009

Réduction de vacances


Je devrais être en vacances et je suis ici à errer comme une âme en peine, à attendre un signe du ciel ? Cela s’appelle en général perdre son temps ! C'est pourtant la chose qui me manque le plus en ce moment.

Hier j’ai nettoyé la haie interminable qui mène chez moi, truffée de papiers collants, gluants, vestiges du magasin d’alimentation en pleine effervescence qui se trouve en face de chez moi. Les branches débonnaires emprisonnent tous ces témoins épars de fringales désordonnées, qui décorent inélégamment les pieds des arbustes. Un peu de sport se baisser se relever ne peut faire de tort, moi qui me plains de fumer du cerveau et ne pas avoir le temps de m’oxygéner !

Et voilà que mes deux semaines de congé vont se réduire à 3 jours : un stage à effectuer, obligatoire et que je ne pouvais pas caser ailleurs. Vacances écourtées et pas vacantes du tout.

Pour l’oxygène, j’ai cependant pris les devants, fait restaurer le compteur de mon vélo (eh oui, parfois j’ai la nostalgie des chiffres et des exploits !), regonflé les pneus laissés depuis longtemps à l’abandon et suis partie faire une petite randonnée.

Mais à quelques kilomètres, que se passe-t-il : la route est dans un tel état qu’on croirait que des chars y sont passés.

Ai-je raté quelque chose depuis ces semaines où je n’ai mis le nez dehors que pour aller bosser ?

19:36 Écrit par Saravati dans Images personnelles | Commentaires (6) | Tags : vacances, stage, travail | Lien permanent

Commentaires

Un récit de vie intéressant... tu sais si bien décrire le prosaïsme du quotidien et les états d'âme qu'il engendre.
J'aime aussi beaucoup la profondeur du texte précédent.
Je te souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.

Écrit par : MULLER Géraldine | 11/04/2009

Répondre à ce commentaire

Il est vrai que partir à vélo sur des routes détériorées...oups..gare à la chute...
Tu as encore deux ou trois jours de vacances?

Écrit par : Coumarine | 12/04/2009

Répondre à ce commentaire

Salut Saravati, merci pour ton gentil com, je t'embrasse aussi. J'ai eu quand même mon oeuf en chocolat que j'ai dû chercher dans le jardin, ce retour en enfance m'a beaucoup amusée. Bon courage pour la randonnée en vélo sur les routes ravinées par les intempéries.

Écrit par : Angelina | 13/04/2009

Répondre à ce commentaire

ah que j'adore perdre mon temps dans mon hamac au gré de la bise légère.... mais est-ce perdre son temps que de prendre le temps... juste une question de point de vue....
Je ne savais qu'existaient les stages obligatoires chez toi ?
Bon courage !

Écrit par : nestor | 13/04/2009

Répondre à ce commentaire

"Souviens-toi que le Temps est un joueur avide qui gagne sans tricher, à tous les coups ! c’est la loi."
[Baudelaire]
Ces derniers jours, j'ai découvert que le printemps était bien plus en avance que dans ma tête ;-)
J'ai tellement aimé les 2 textes précédents...
Bon courage Saravati, bisous :-)

Écrit par : Loo | 13/04/2009

Répondre à ce commentaire

Découverte Bonjour. Je découvre vos textes via un commentaire que vous avez déposé chez Coumarine. Eh bien, je ne le regrette pas du tout. Pour sûr, je reviendrai vous lire. D'ores et déjà, avec votre tacite permission, je me permets de lier vos pages aux miennes.

Écrit par : Chr. Borhen | 14/04/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.