23/09/2008

Ile d’Oland

oland fleurs eau réduit 2

 

Le sud de l’ile d’Őland est un territoire dévasté et majestueux dans sa sobre plaine, dans ces arbres isolés perdus au milieu d’une végétation de landes, avec ces cimetières-menhirs aux pierres d’un autre âge et ses fleurs dispersées parmi les touffes vertes et les cailloux.


signé oland ballots oiseaux réduit 2



Je suis arrivée trop tard dans la saison : le jaune des moissons n’est plus qu’un souvenir, ce sont les couleurs terre et verte qui embrassent le paysage stylisé.

Déjà, les oiseaux sillonnent le ciel dégagé, se rassemblent sur les fils électriques, présage d’un départ imminent vers un pays plus chaleureux.

Des kilomètres sans aucune habitation, un ciel bas. Quelques moulins en bon état mais apparemment non utilisés, évoquent, de manière naïve, la parenté phonétique avec l’autre Hollande, notre proche voisine.

Une île porteuse de retraite spirituelle, une île où l’on se repait de la langueur des paysages.

Dans cette partie inhabitée, rien n’est changé, semble-t-il, depuis l’époque des Vikings, quand ils quittaient par la mer cette étendue pierreuse, ces landes désolées et sauvages pour partir à la conquête du monde. Au détour du chemin, je m’imagine apercevoir à contre-jour leurs hautes statures casquées ou plus loin encore, sur la Baltique aujourd’hui apaisée, la silhouette hautaine de leurs impétueux drakkars.

 

oland arbre pierre réduit 3 texte

 

12:06 Écrit par Saravati dans Images personnelles | Commentaires (3) | Lien permanent

Commentaires

bonjour, elles sont splendides tes photos, félicitations ! Tu sais je n'ai qu'un simple apn et pour mes fleurs de cactus, souvent j'en prend dix pour n'en avoir qu'une seule de valable!
bon apres midi
bisous

Écrit par : sylvie | 26/09/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir! Merci beaucoup pour tes compliments laissés sur mon blog. A chaque fin de semaine c'est un plaisir de retrouver ces moments de lecture, d'écriture, d'échanges... Ce sont des moments précieux de liberté.
Je suis sensible à la beauté de tes photos (celle sur le film est très expressive sur le plan esthétique) et à tes textes sur les paysages-menhirs; tu décris très bien leur dépouillement en même temps que leur puissance. On se sent si petit face à de tels paysages.
Les contrées celtes et nordiques ont une âme particulière, une beauté unique qu'on peut tenter de saisir à l'infini, par les mots ou le regard.
Il est dit que les Celtes et les Scandinaves sont, à l'origine, des peuples venus d'Asie (Russie surtout); je pense qu'il y a un puissant recoupement dans l'attirance entre ces deux cultures; ce n'est donc peut-être pas un hasard si tu es attirée par les deux. Quelle belle évocation de la mer et de la terre; de ce désert habité!
A bientôt!
Passe un bon week-end!
Géraldine

Écrit par : MULLER Géraldine | 28/09/2008

Répondre à ce commentaire

Dévasté peut-être, mais il se dégage de cet endroit beaucoup de calme et de sérénité, ça doit être bien agréable que de s'y promener :)

Écrit par : tribe | 23/12/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.