12/07/2008

Musée de la photographie-deuxième tableau

Une petite blondinette est arrivée en retard avec sa maman. Qu’importe qui a retardé l’autre !

Sur la liste des invités « quidams », on n’attendait plus qu’elles pour commencer la visite.

Petite fée turquoise au milieu des clichés noirs, blancs, multicolores.
Sourire déjà poseur de l’enfant qui connaît déjà, à trois ans, l’étendue de son charme.

Les salles ouvertes se succèdent sur des photos disposées selon l’humeur du directeur du musée, sans véritable dessein explicite : privilège que l’art a le droit de s’arroger.

La guide très professionnelle situe le parcours des photographes, répond aux rares questions des invités.

Sylvie, petit bout charmant, seule enfant au milieu des adultes sérieux, occupe l’espace dans l’autre salle, grimpe sur les bancs, saute, court, appuie son joli visage contre une fenêtre.

Mais tout cela, en silence : on a dû lui faire la leçon :  elle porte déjà sur ses frêles épaules la conscience de ses responsabilités. Dieu merci ! Cela ne lui a pas ravi son sourire ravageur !

12:59 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (2) | Lien permanent

Commentaires

bonjour, ce n'est pas des plus facile d'etre un enfant, il y a tant de choses defendu
bon apres midi

Écrit par : sylvie | 12/07/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Ton passage chez moi me permet de te découvrir et de faire ta connaissance.
Je viens de parcourir tes derniers posts, j'ai apprécié les textes.
Je te souhaite un agréable dimanche ensoleillé.
A bientôt.

Écrit par : SOLEDAD | 13/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.