07/07/2008

La maison est un buvard

La maison est un buvard
Elle absorbe tout son passage
Elle s’ouvre béante
Pour laisser passer vents et marées

La maison s’abreuve des pluies torrentielles
Des orages tonitruants
Elle écartèle les murs
Dessine de grandes fissures

Elle inonde meubles et papiers
Décolle le plâtre du plafond
Dévoile ses organes cachés
Sans pudeur, sans façon

La maison est au plus mal
Elle crie son désespoir d’avoir été négligée
Délaissée pendant toutes ces années
C’est sa façon de pleurer
De s’ouvrir au ciel ombragé

Elle accueille les feuilles
Dans les gouttières
Elle laisse les herbes l’envahir
De partout

C’est sa manière de crier
Je vis
Aidez-moi à garder la tête haute
A renforcer mes structures
A dérider ma peau flétrie

L’homme l’a entendu soudain
Il a promené ses échelles
Sur ses coteaux escarpés
Il l’a lavée de ses souillures
Il a épongé ses pleurs
Il a gardé la porte ouverte
pour qu’elle sèche
Au soleil futur

L’homme et la maison
Pour l’instant réconciliés
Se sont coalisés
Contre les prochaines moussons

Cette nuit, ciel  étoilé
La maison épuisée
Peut s’endormir
Du bon côté

11:29 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (4) | Lien permanent

Commentaires

voila! c'est pourquoi j'aime les maisons anciennes: elles ont une âme et si elles pouvaient parler, elles en auraient des histoires à raconter. et c'est dans le silence de la nuit venue que sa vie est le mieux perçue avec ses craquements, ses souffles... c'est beau une maison!
et il est beau ce texte aussi:-)!
bonne journée, il fait trés beau ici!

Écrit par : mimi | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

Très beau texte où transpire l'âme d'une maison. J'aime beaucoup.

Écrit par : Malvina | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

Joli ! Et d'actualité...
Kissous

Écrit par : Rachou | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

Quel bonheur, une fois de plus!
J'adore ce texte .
Une petite incursion rapide ,je vous retrouve et c'est du pur bonheur...
Je l'imagine cette maison c'est comme j'y étais..
Mais ce qu'il faut d'humour pour décrire des choses pas si faciles à vivre toutefois...
La maison c'est un symbole et pas n'importe lequel!

Je vous embrasse Saravati. Bonne route

Écrit par : léonide | 09/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.