21/04/2008

Technologie et métaphysique

Il y a des journées étranges où le mélange des activités constitue un cocktail étonnant.

Haute technologie et recherche métaphysique furent les thèmes principaux de ce samedi avec en prime accessoire un passage gourmand dans un supermarché d’alimentation italienne.

robot-asimoHaute technologie : visite au Pass, parc d’aventures scientifiques. Rencontre avec Asimo (Advanced Step in Innovative Mobility), enfant chéri de Honda, petit robot à la bouille sympathique qui nous fit la grâce d’une démonstration de servitude domestique. Physique angélique, rien à voir avec le profil inquiétant du robot « BigDog » financé par l’armée américaine.

Recherche métaphysique : le soir, j’ai assisté à une représentation consécutive  à un « stage de voix » . Il s’agit d’une démarche originale d’Anne-Marie Blink, musicienne néerlandaise,  pour aller puiser aux sources de la voix originelle, aller chercher au fond de soi les angoisses les plus profondes, les douleurs enfouies et les expulser par des cris primaires avant de tout transformer en chant : moment d’intense émotion.

Ma fille, celle qui depuis l’adolescence ne voulait pas chanter avec nous quand nous faisions les fous dans la voiture en  braillant d’une seule voix discordante la chanson de Rina Ketty « J’attendrai le jour et la nuit… »,  ma fille a chanté seule devant l’assemblée d’une belle voix chaude et profonde. Ce chant que j’attendais depuis longtemps a heurté ma carapace de fausse indifférence et libéré des larmes honteuses que j’aurais voulu cacher.

Peut-on, à travers l’art, retourner dans le passé pour le réécrire et apaiser les tensions ?

Rencontre avec les participants. Echanges de propos standard.

Le moment d’émotion se dilue dans la réalité matérielle. Chacun reprend son visage habituel et s’en retourne chez soi.

Les stagiaires détendus décident de prolonger la soirée ensemble autour d’un verre, d’une table.

Oui, les exigences temporelles finissent toujours par reprendre le dessus.

12:44 Écrit par Saravati dans Images personnelles | Commentaires (3) | Lien permanent

Commentaires

le moment de bonheur dans une vie quelle élégance dans ce que tu viens d'écrire ..
et le rappel de cette chanson mythique pour moi .. j'attendrai ...
Je comprends qu'après une telle journée tu ais voulu en témoigner ...
Amicalement

Écrit par : aramis-dingo | 21/04/2008

Répondre à ce commentaire

quel plaisir ici! des posts bien écrits, vivants, qui racontent quelque chose enfin! le bonheur! je reviendrai trés vite.
bonne soirée ou journée?

Écrit par : mimi | 23/04/2008

Répondre à ce commentaire

Réinterpréter le passé Non, je ne crois pas qu’il soit possible de réécrire le passé — à moins de croire au principe des mondes parallèles et à la possibilité de passer instantanément de l’un à l’autre.
Tout au plus peut-on prendre conscience d’une vision différente de l’histoire. En fait, on la réinterprète. Et comme notre vision des choses peut changer d’un moment à l’autre, en fonction de notre présent, oui alors on peut « réécrire » le passé. Mais toute réécriture comporte sa rançon d’assemblage, de mise en scène, de perspective et un prix qui peut convenir à l’instant présent mais pourra peser plus tard.

Écrit par : Hermes007 | 24/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.