31/03/2008

Deuxième exil

La grande église est quasi-vide. Le beau cercueil de chêne vernis repose traditionnellement au milieu de la nef principale devant le chœur.
La famille peu nombreuse est rassemblée autour du patriarche.
Quel âge peut avoir ce petit homme au teint rougi par les pleurs ? Plus de 80 ans, 50 ans de mariage, aujourd’hui sa Philomène s’en est allée, son enveloppe terrestre enfermée dans ce coffre de bois va peu à peu se réduire. Philomène, étymologiquement : l’aimée l’a été jusqu’à la fin par une famille sicilienne particulièrement unie.Sans doute plus unie encore parce qu’arrachée à sa terre d’origine, elle a dû se reconstruire petit à petit dans un pays avec qui elle n’avait rien de commun : ni la langue, ni le climat, ni les coutumes. Seulement la religion et encore sous une forme variée. La famille est restée suspendue entre deux terres, deux cultures et la messe de funérailles bilingue en est la preuve flagrante.

Les collègues du fils sont présents, dignes, mais indifférents, sacrifiant au savoir-vivre de la solidarité dans le malheur.

Je connais le fils et la fille, plus le fils car j’ai eu l’occasion d’avoir avec lui de longues conversations téléphoniques d’ordre professionnel. Il a quelque peu sacrifié son travail ces dernières semaines, régulièrement au chevet de sa mère paralysée et inconsciente. Le vide sera plus vide.

La détresse du père fait de la peine : aujourd’hui, il est le centre de la cérémonie, sa vie paraît si fragile, reliée à l’absence de celle qui partageait sa vie depuis si longtemps. Cette tristesse est absolue et efface toute trace négative relativisée sur son passage, elle occulte tous les petits tracas, les grandes disputes, les désaccords qui ont pu jalonné leur vie commune ; elle les virtualise s’ils ont jamais existé, pour laisser la place à une relation idéalisée, nostalgisée. L’amour brisé par la mort devient alors le plus pur des sentiments, inmuable…

Pendant la cérémonie dans les moments les plus signifiants, la cour de récréation de l’école voisine s’embrase de mille cris, vu le volume, ce sont certainement des jeunes enfants, la récréation dure encore et encore, peut-être une récréation dédoublée pour des élèves trop nombreux.
Si a priori, le contraste entre le silence religieux et les ébats des enfants peut choquer, il n’est pourtant qu’un paradoxe de plus : une vieille dame s’en est allée, les enfants continuent à vivre dans l’insouciance qui est leur droit légitime. Peut-être elle-même est-elle en train de remonter le temps jusqu’à l’enfance dans sa Sicile natale, à l’époque où petite fille, elle dansait, criait ou chantait dans la cour de récréation.

Les enfants s’en retournent en classe, le prêtre bénit le cercueil une dernière fois, les croque-morts encadrent le cercueil, et à chaque coin le poussent vers la sortie en le glissant sur un chariot grinçant. Autres temps, autres mœurs : avant les cercueils étaient soulevés par des bras solides, aujourd’hui ils sont délicatement poussés par les hommes en noir : les qualités physiques requises pour l’exercice de cette profession ont évolué, sans doute !

10:16 Écrit par Saravati dans Regards | Commentaires (2) | Lien permanent

Commentaires

bonjour saravati Merci d'etre venu sur mon blog,je suis heureuse de ton passage,et je vais donner ton adresse a ma fille elle aura peut -etre la chance de se guerir de sa comme sa phobie se serait genial elles sont tellement jolie pour certaine grand merci et a bientot j'espere Martine

Écrit par : martine | 03/04/2008

Répondre à ce commentaire

Arachnophobie... Ah ben on se croise là Martine... :-))
Je vais, bien sûr, aller lire ce que Savarati nous dit sur l'archniphonie... Comme je le précisais dans le blog de Martine, le choix de l'image doit aussi être importante... Une jolie petite araignée sauteuse, avec ses grands yeux, pourrait en faire fondre plus d'un(une)...
[URL=http://imageshack.us][IMG]http://img511.imageshack.us/img511/6333/08112007091uw4.jpg[/IMG][/URL]
[URL=http://g.imageshack.us/g.php?h=511&i=08112007091uw4.jpg][IMG]http://img511.imageshack.us/img511/6333/08112007091uw4.10cc6f521a.jpg[/IMG][/URL]
ou
http://img511.imageshack.us/img511/6333/08112007091uw4.jpg
Bonne soirée
Richard

Écrit par : richardunord | 03/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.