05/01/2008

Jour d’inspiration zéro

Fête, festivité, mangeaille, buvaille et autres passe-temps obligés nous obscurcissent assurément le cerveau.

Premier jour de l’année.
Compteur d’inspiration remis à zéro sans que la volonté y soit pour quelque chose.

Neurones en phase de pseudo-hibernation. Flemme chronique. Estomac sensible. Bâillements répétitifs.

Télévision ennuyante, musique stridante, bavardages alentour superflus…

Ai passé la soirée à regarder un rat domestique faire le tour du living : il est très mignon, très gentil, très remuant : il explore chaque parcelle de l’espace et je deviens gaga comme un enfant de cinq ans.

Je pourrais pousser la plaisanterie jusqu’à aller (re)voir Ratatouille au cinéma, et la boucle serait bouclée : repas, festin, restaurant, fine cuisine…

Le petit rongeur est retourné sagement dans sa cage (je déteste mettre les animaux en cage).
La coupable qui l’a ramené à la maison m’a expliqué s’être laissée apitoyer par lui dans une animalerie : au-dessus de sa cage était empilé un tas d’autres cages et lui se blottissait sous sa mère. Depuis qu’il a quitté cette cage pour un environnement cageux plus spacieux et plus aéré, il n’a de cesse de nous remercier par sa gentillesse innée, semble-t-il.

Bien sûr, il a fait quelques dégâts (housses de couettes, pantalons, pyjamas n’ont pas complètement résisté à ses assauts dentaires..).
Mais il se révèle néanmoins adorable et affectueux.

Ses inconditionnels déclarent : « Il ne lui manque que la parole ».

Il parait qu’Einstein a dit « si le rat pesait 20 kg, l'homme ne serait plus le maître de la terre ».

Voici donc un outsider redoutable pour la suprématie humaine.

Voilà dans quels méandres s’aventure mon esprit au lendemain d’un réveillon arrosé.

Tiens, en ce moment, le raton s’est dressé sur la plate-forme de sa maisonnette dorée et semble m’appeler.
Il sait que je parle de lui, j’en suis sûre et il me remercie pour mon attention.

15:07 Écrit par Saravati dans Images personnelles | Commentaires (3) | Lien permanent

Commentaires

Chère Saravati, Me revoilà de passage sur ce blog . Je partage avec vous ,Saravati une sorte d'engourdissement au sortir des fêtes familiales et autres ripailles de ces fins ou début d'année .Je
flâne donc sur internet.
Très jolie ,a description des ébats canins en zeelande. Mon imagination travaille et je situe bien le tableau.J'en vois même les couleurs.
J'ai beaucoup aimé aussi le passage intime avec votre rat domestique.
Votre écriture me réjouit . Elle me parait couler de source ,est évocatrice , douce et légère. Avez vous ,outre ce site peu connu j'imagine, publié quelque chose?
Je lis en ce moment une biographie de Colette par Jean Chalon et je ne sais trop affiner le pourquoi ,ais vous me faites penser à cet écrivain que j'adore.

Bonne année

Léonide

Écrit par : léonide. | 06/01/2008

Répondre à ce commentaire

réponse à Léonide Chère Leonide,
Vous me faites beaucoup d’honneur en faisant allusion à Colette que j’aime beaucoup moi-même et sur qui j’avais écrit quelques mots il y a quelques années, mots qui ont été engloutis par mon ordinateur lors d'une panne !
Non, je n’ai rien publié, j’ai bien participé à quelques concours de nouvelles, mais sans succès.
L’ouverture de ce blog m’a fait redécouvrir le plaisir de l’écriture et j’ai voulu rester anonyme pour ceux qui me connaissent pour comprendre un peu le mode de fonctionnement de cette « nouvelle littérature » mise à la portée de tous à condition d’y accrocher.
Je vous dédie mon prochain post sur les blogueurs.

A bientôt

Écrit par : saravati | 11/01/2008

Répondre à ce commentaire

merci Saravati Un grand merci pour votre réponse.
Pour moi,vous devriez foncer , aller plus loin, continuer. Vous avez du talent ,de l'inpiration et de l'humour.
Rien à voir avec les textes insipides que d'aucuns couchent sur le net.
Je vous remercie aussi pour le post qui m'est dédié. La solitude des blogeurs.
Vous faites mouche:pour un peu, on sortirait son mouchoir ...Mais c'est très bien vu et sans doute réel.
La dernière note concernant "votre fille" aux multiples facettes m'a beaucoup amusée également.
Je reste en contact et suis curieuse des futurs petits bonheurs que vous nous réservez .

Bonne route

A très bientôt

Léonide

Écrit par : Léonide | 16/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.